géranium

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : geranium

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Du grec ancien γεράνιον, geránion (« géranium »), dérivé de γέρανος, géranos (« grue »), par allusion à la forme très allongée du fruit schyzocarpe qui évoque le bec d'une grue. Caractéristique commune que l'on retrouve au moins chez les clades frères actuels Pelargonium, Erodium et Geranium. Le genre Geranium circonscrit par Linné dans son Species Plantarum qui regroupait ces trois taxons a connu plusieurs réorganisations. L'usage du mot géranium désignant les pélargoniums est resté dans l'usage courant.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
géranium géraniums
\ʒe.ʁa.njɔm\
Les fleurs des géraniums vrais (1) sont actinomorphes, elles ont une symétrie radiale.
Les fleurs des géraniums (2) des fleuristes ou pélargoniums, sont zygomorphes, elles ont une symétrie bilatérale.
Fruit laissant apparaître quelques graines d'un géranium (2) (Pelargonium sp.).
Fruit du géranium des prés (1).

géranium masculin

  1. (Botanique) Plante du genre Geranium L., 1753, de la famille des Géraniacées, qui regroupe des espèces des régions tempérées dont quelques-unes sont cultivées pour leurs fleurs.
    • Nous gagnons le haut de la ville et suivons d'abord la route de la Perdoma ; puis, obliquant à gauche, nous nous engageons dans un chemin grimpant la montagne entre une double haie d’agaves couvertes de liserons et de géraniums arborescents. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1041)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Botanique) (Usage critiqué) Pélargonium (Pelargonium, L'Hér. , 1789)
    • A chaque fenêtre on aperçoit, sous les rideaux de mousseline, des fuchsias ou des géraniums cultivés dans des pots avec une touchante sollicitude. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 46)
    • elle restait accoudée sur le bord, entre deux pots de géraniums, vêtue de son peignoir, qui était lâche autour d’elle. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Il a guéri les tumeurs végétales du pélargonium, une sorte de cancer. Ne hausse pas les épaules ! Le pélargonium n'est pas, comme tu penses, une plante qui ne pousse que dans les laboratoires de ces messieurs : c'est le géranium, simplement. — (Bernanos, Joie, 1929)
    • Or, la plante que nous cultivons en pot, ou comme annuelle, et que nous appelons couramment géranium n'est pas un véritable Geranium. C'est un pélargonium. — (Mélinda Wilson, Fleurs comestibles: Du jardin à la table, 2008)

Notes[modifier le wikicode]

Bien que le premier sens soit le plus précis du point de vue scientifique, c’est le deuxième sens qui est de loin le plus fréquemment utilisé.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]