gercer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1690) De gerser (XIVe siècle), issu de l'ancien français jars(i)er, garser « blesser » (XIIe siècle), qui remonte au bas latin charaxare (« scarifier »), craxare « gratter, sillonner, déchirer », emprunté au grec ancien χαράσσειν « fendre, entailler, égratigner, déchirer » [1]. À comparer du wallon garsi « ventouser ».

Verbe [modifier le wikicode]

gercer \ʒɛʁ.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Fendiller, en parlant de l’action du froid ou de la sécheresse.
    • Les crayons pour les lèvres sont destinés soit à empêcher celles-ci de gercer, soit à leur donner un éclat spécial. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924, page 131)
    • Le froid, la bise gercent les lèvres, les mains, le visage.
    • La sécheresse fait gercer la terre, le bois, etc..
    • La morne tristesse du désert règne sur cette terre aride dont le sein gercé nourrit à peine quelques mimosas dépouillés, quelques cactus et des palmiers nains. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 47.)

Dérivés[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]