gesse des montagnes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De gesse et montagne : le botaniste allemand Johann Jakob Bernhardi a donné à cette plante, en 1800, le nom scientifique Lathyrus montanus, aujourd’hui désuet.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gesse des montagnes gesses des montagnes
\ʒɛs de mɔ̃taɲ\
Fleur de gesse des montagnes.
Feuillage de gesse des montagnes.

gesse des montagnes \ʒɛs de mɔ̃taɲ\ féminin

  1. (Botanique) Variété collinéenne et montagnarde de la gesse à feuilles de lin, plante eurasiatique à fleurs roses.
    • Dans les zones plus sèches, du centre à l’est de la chaîne, se développe sur un sol peu riche et acide une série intra-pyrénéenne avec des sapinières pures moins hygrophiles que les précédentes. On y observe le myrtillier, le gaillet à feuilles rondes, la gesse des montagnes et le sorbier des oiseleurs. — (François Couplan, Étonnantes plantes de montagne, éditions Quæ, 2013, page 98)
    • Villars, en Savoie à la fin du XIXe siècle,signale que la gesse des montagnes (d.c.) donne des « tubercules parfois assez gros, fermes et très farineux, dont la saveur délicate se développe par la cuisson au feu. » — (François Couplan, Le régal végétal : plantes sauvages comestibles, éditions Sang de la Terre, 2009, page 212)

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]