grisâtre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de gris avec le suffixe -âtre.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
grisâtre grisâtres
\ɡʁi.zɑtʁ\

grisâtre \ɡʁi.zɑtʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui tire sur le gris.
    • Leurs gros troncs, revêtus de branches flexibles, offraient une nuance grisâtre très caractérisée. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Alors, je regardai dans la nuit grisâtre, et je vis, à cinquante pas devant moi, le colporteur Pinacle, […]. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Dans l'état de 'vacuité, la membrane muqueuse de l'estomac est d'une couleur grisâtre. Au moment où les aliments s'accumulent dans le réservoir gastrique, cette membrane devient rose, […]. — (Jules Béclard, Traité élémentaire de physiologie humaine, livre 1 : Fonctions de nutrition 4e éd., Paris : chez P. Asselin, 1862, p. 92)
    • […], Yasmina sortait de son humble gourbi et s'en allait doucement, par la plaine, poussant devant elle son maigre troupeau de chèvres noires et de moutons grisâtres. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]