gris

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Griš, grîs

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien bas vieux-francique (cf. néerlandais grijs), apparenté au bas-allemand gries « chenu, gris blanchâtre », au frison de l’Ouest griis. La forme griseus en latin médiéval a donné l’italien grigio.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin gris
\ɡʁi\
Féminin grise
\ɡʁiz\
grises
\ɡʁiz\

gris \ɡʁi\

  1. De couleur grise, entre le blanc et le noir.
    • Son pelage gris blaireau est représenté à peu près sur tous les individus. — (Vincent Bravat, Essai sur la race bovine gasconne, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1869)
    • Dès l’automne, la Fougère Aigle aux frondes desséchées attriste de sa teinte rouille la tonalité déjà grise de l’ensemble. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 132)
    • Comme les couleurs, l’amour comporte mille nuances. Entre le blanc et le noir, il admet la foule des gris. Pourquoi ne pas croire à des amours gris tourterelle, gris souris ? — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 140)
    • Devant la gare, l’air était gris fumé entre les rais de soleil, des gosses insultaient les mères qui étaient venues les chercher, et elles-mêmes insultaient les maris qui avaient perdu le ticket de parking, et eux-mêmes insultaient le gardien de parking histoire de boucler la boucle. — (Lolita Pille, Bubble gum, Bernard Grasset, Paris, 2004, ISBN 2-246-64411-9, ch. III, p. 44)
    1. Qualifie cette couleur unie de robe de chevaux.
      • Un cheval gris.
  2. (Météorologie) (Familier) Nuageux, couvert et un peu frais.
    • Il fait un temps gris.
    • Il fait gris.
  3. (Figuré) Terne, triste.
    • Un style gris, une ville grise, un paysage gris .
  4. (Familier) Un peu saoul, ivre.

Notes[modifier le wikicode]

Les noms des gris dérivés s’utilisent aussi comme adjectifs de couleur invariables : une chemise gris perle, une étoffe gris de lin.

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

         
Couleurs dérivées
gris acier : couleur de l’acier poli : gris clair.  
gris anthracite : couleur de l’anthracite : gris neutre très sombre.  
gris brun : gris tirant légèrement sur le brun.  
gris fer : couleur du fer, gris moyen terne.  
gris de lin : couleur de la filasse de lin, gris violâtre.  
gris de maure : papillon de nuit et couleur gris brun foncé.  
gris de Payne : référence en aquarelle, gris moyen tirant sur le bleu.  
gris perle : gris doux neutre à très légèrement verdâtre (→ voir perle)  
gris souris : gris moyen doux (→ voir souris).  
gris taupe : gris foncé brunâtre.(→ voir taupe).  
gris tourdille : robe de cheval gris jaunâtre.(→ voir tourdille).  
gris tourterelle : gris légèrement rosé.(→ voir tourterelle).  

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus gris figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : vin.

Traductions[modifier le wikicode]

Ivre : → voir ivre

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
gris
\ɡʁi\

gris \ɡʁi\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Couleur grise, intermédiaire entre le blanc et le noir.
    • Ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires que leur industrie mal rétribuée a compartimenté de murets innombrables d’un gris bleuâtre. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cependant, tout de gris habillé pour être moins aisément distingué des choses, Kinkin longeait les murs et les haies. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le coucher de soleil est d’un gris inquiétant et de gros nuages noirs s’accumulent vers l’occident. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il bruinait ; le Mont-Saint-Michel abandonné des touristes se dressait solitairement entre le gris du ciel et le gris de la mer. — (Simone de Beauvoir, La force de l'âge, Éditions Gallimard, 1960)
  2. (Par ellipse) Vin gris.
    • Belle gamme de vins qui va du célèbre gris de Toul jusqu’à un Chardonnay parfaitement adapté. Le gris est d’une belle couleur saumon et possède des arômes délicats de fruits. — (Guide Ellébore: Vins, vignoble et vignerons, 2007)
  3. (Populaire) Tabac scaferlati qui est vendu emballé dans un papier gris.
    • Il roulait ses cigarettes avec du gris.
    • Du gris que l'on prend dans ses doigts
      Et qu'on roule
      C'est fort, c'est âcre comme du bois
      Ça vous saoule.
      (chanson Du gris, paroles d'Ernest Dumont, musique de Ferdinand-Louis Bénech, 1920)
  4. (Désuet) Fourrure de l’écureuil, dite « petit-gris ».
    • Un manteau en gris.
  5. (Familier) Arabe, Maghrébin.

Synonymes[modifier le wikicode]

Tabac

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • gris sur le Dico des AdosLe Dico des Ados small logo orange.svg
  • Le thésaurus couleur en français Lien vers le thésaurus

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

gris \Prononciation ?\ masculin

  1. Gris (couleur).
  2. Gris (fourrure).

Adjectif [modifier le wikicode]

gris \Prononciation ?\ masculin

  1. Gris (de la couleur dite gris).

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

gris masculin

  1. Gris.
  2. Irrité.
  3. Vieux, à cheveux gris.

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Forme
Positif gris
Comparatif grisocʼh
Superlatif grisañ
Exclamatif grisat
Mutation Forme
Non muté gris
Adoucissante cʼhris

gris \ˈɡrisː\

  1. Gris.

Synonymes[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté gris
Adoucissante ris
Mixte ris

gris \ˈɡrisː\

  1. Première personne du singulier du passé défini de l’indicatif du verbe ober.

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

Catalan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

gris \Prononciation ?\

  1. Gris.

Prononciation[modifier le wikicode]

Danois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux norrois gríss.

Nom commun [modifier le wikicode]

Commun Singulier Pluriel
Indéfini gris grise
Défini grisen grisene

gris \Prononciation ?\ commun

  1. Cochon, porc.
  2. Cochonnet, goret.

Synonymes[modifier le wikicode]

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’occitan gris.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gris
\ɡɾis\
grises
\ɡɾis.es\

gris \ɡɾis\ masculin et féminin identiques

  1. Gris.
    • ámbar gris, ambre gris.
  2. (Figuré) Gris, terne.
    • Un individuo gris.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gris
\ɡɾis\
grises
\ɡɾis.es\

gris \ɡɾis\ masculin

  1. La couleur grise.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • gris sur l’encyclopédie Wikipédia (en espagnol) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • « gris », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

Gallois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Non muté gris grisiau
Lénition ris risiau
Nasalisation ngris ngrisiau

gris \Prononciation ?\

  1. (Architecture) Escalier, degrés.

Norvégien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux norrois gríss.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Indéfini gris griser
Défini grisen grisene

gris \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Cochon, porc.
    • Heldiggris: Littéralement « chance de cochon, veinard, chanceux », car dans le Nord de l’Europe et surtout en Scandinavie, le cochon est un animal porte-bonheur → voir heldig

Synonymes[modifier le wikicode]

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

gris \Prononciation ?\ (féminin : grisa) (graphie normalisée)

  1. Gris.

Nom commun [modifier le wikicode]

gris \Prononciation ?\ (graphie normalisée) masculin

  1. Gris.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Suédois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux suédois gris[1], du vieux norrois gríss.

Nom commun [modifier le wikicode]

Commun Indéfini Défini
Singulier gris grisen
Pluriel grisar grisarna

gris \ɡriːs\ commun

  1. (Mammalogie) Cochon, porc.
  2. (Vulgaire) Porc.
    • Använd bestick när du äter, din gris!
      Utilise des couverts quand tu manges, sale porc !

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]