ambre gris

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Composé de ambre, issu de l’espagnol ámbar, ambre, de l’arabe عنبر, anbar (« ambre »), de عنابر, anābir (« cachalot »), et de gris, en référence à la couleur dominante de la matière, par opposition à l’ambre jaune. Il est à noter que le mot ambre signifiait à l’origine un ambre gris.

Locution nominale [modifier]

De l’ambre gris dans un bol.

ambre gris \ɑ̃.bʁə.ɡʁi\ masculin singulier

  1. (Indénombrable) (Cosmétologie) Concrétion qui se forme à l’intérieur des intestins du cachalot et qui a la consistance de la cire et une couleur cendrée, parsemée de taches jaunes et noirâtres et qui est utilisé en parfumerie.
    • L’ambre gris naturel, qui coûte cher, peut aussi être obtenu par un mélange d'essence de sauge et d’ambrette artificielle. (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie., 1924, p. 146)
    • Commande-moi de te chanter, car je voudrais nourrir de mélodie tes oreilles, qui sont plus belles que la plus belle fleur de lis, plus douces et plus précieuses que le parfum de l’ambre gris. (Oscar Wilde, Canzonette)

Variantes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]