écureuil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Écureuil

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Vient de nombreuses formes attestées : escuriuel et escuriax (pluriel) au XIIe siècle ; escurel et escuiroil au XIVe siècle. Du latin populaire *scūrĭōlus, diminutif du latin sciurus, issu lui-même du grec ancien σκίουρος, skíouros (« écureuil »), composé de σκιά, skiá (« ombre ») et οὐρά, ourá (« queue »), car cet animal est capable de se faire de l’ombre avec sa queue.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
écureuil écureuils
\e.ky.ʁœj\
Écureuil. (1)
Bombyx du hêtre, ou écureuil. (4)
L'indicateur rouge est un écureuil de pêche.
Un écureuil ou sarran de sable.

écureuil \e.ky.ʁœj\ masculin

  1. (Zoologie) Petit mammifère rongeur et arboricole doué d’une grande agilité et remarquable par sa queue touffue qui se relève en panache.
    • Il aimait aussi voir passer les chevrettes, derrière les cépées, et bondir les écureuils, la queue en l’air, au bout des pins […] (Octave Mirbeau, Rabalan)
    • Les gerboises abondent dans la vallée du Tensift, et les écureuils dans toutes les régions forestières. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 226)
    • Dressé sur l’échelle légère et tremblante, en saule de marais, il cueillait sans relâche, leste comme un écureuil, promptement quoique sans se hâter […] (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 35)
  2. (Par analogie) (Familier) Personne prévoyante par analogie avec un comportement de l’animal.
    • Donc il a ce côté très radin... Un peu grippe-sou, écureuil. Donc c'est pas le genre à faire des cadeaux aux enfants. (Jules Naudet, Grand Patron, fils d'ouvrier, Raconter la vie (éd. du Seuil), 2014)
  3. (Figuré) (Désuet) Personne vive, active, qui ne tient pas en place.
    • C’est un écureuil.
    • Il est vif comme un écureuil.
  4. (Entomologie) Synonyme de bombyx du hêtre.
    • Communément appelé Écureuil, ou encore Bombyx du hêtre, Stauropus fagi est un papillon nocturne (ou Hétérocère) de la famille des Notodontidés, représentée en France par une cinquantaine d’espèces. Il est très largement répandu, mais n’est jamais abondant, du moins sur notre sol. (André Lequet, L’Écureuil, dans Insectes, n° 173, Office pour les insectes et leur environnement (OPIE), 2014, p. 13)
  5. (Pêche) (Familier) Sorte d'indicateur pour avertir des touches dans la pêche aux carpes et aux silures.
    • Les écureuils assurent une bonne tension du fil et font office d'indicateurs de touches. Quand elles se produisent, ils remontent le long de leur tige. Le détecteur de touche sonore et lumineux appartient à la panoplie du carpiste moderne. (Pascal Durantel, Pêche : l'encyclopédie, Éditions Artemis, 2003, p. 344)
    • L’écureuil s'abaisse et ne bouge plus. Prenez la canne en main et moulinez rapidement pour prendre contact avec le poisson et ferrez. (Bernard Breton, Toutes les pêches en étang, Éditions Jean-Paul Gisserot, 1997, p. 83)
  6. (Désuet) Ancien nom vernaculaire du serran de sable (Diplectrum formosum, L. 1766), poisson des zones tropicales américaines atlantiques.
    • On donne vulgairement le nom d’écureuil à un poisson désigné par Linné sous la dénomination de perca formosa, et devenu le lutsaccus sciurus de Lacépède. (Encyclopédie du dix-neuvième siècle: répertoire universel des Sciences, des Lettres et des Arts, édité par Ange de Saint-Priest, Paris, 1850, vol. 11, p. 104)

Composés[modifier]

Dérivés[modifier]

Variantes dialectales[modifier]

Animal :

Hyperonymes[modifier]

(simplifié)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]