vieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Vieux

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin populaire vĕclus (attesté au Ve siècle), altération de vĕtŭlus « même sens », diminutif de vetus « idem ».

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin vieux
/vjø/
vieux
/vjø/
Féminin vieille
/vjɛj/
vieilles
/vjɛj/

vieux /vjø/ (vieil /vjɛj/ devant une voyelle ou un h muet)

  1. D’un certain âge (relatif à un autre).
    • La grand-mère, tellement vieille qu’on ne voyait plus ses yeux, dormait dans un antique fauteuil, au haut duquel perchait une pie. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Dernièrement, j’avais eu la maladresse de m’enrhumer en pleine chaleur. Voilà pourtant ce que c’est que de devenir vieux : on ne peut résister à rien. (Émile Thirion, La Politique au village, p. 125, Fischbacher, 1896)
    • Il ne rendait visite qu’à sa mère et encore, cette dernière, entourée de vieilles personnes ridicules et sujette elle-même à des radotages, lui agaçait les nerfs […]. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
    • Je suis le plus vieux de ma classe.
    • Un vieil homme, une vieille femme.
    • De vieilles gens.
    • Se faire vieux : Vieillir, prendre de l’âge : Cet acteur se fait vieux.
  2. Ancien, qui existe depuis longtemps.
    • Chez les possédants, l'agitation sociale réveille une vieille hantise particulièrement vivace chez les bourgeois français : la peur de l'ouvrier. (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, p.13)
    • De vieilles rapsodies.
    • Les vieilles coutumes.
    • Un vieux proverbe.
    • De vieux papiers, de vieux parchemins.
    • Ce mot, ce terme est vieux : Il a cessé d’être en usage.
    • On dit dans le même sens :
    • Une vieille locution, le vieux langage.
    • (Familier) Vieux comme Hérode, comme Mathusalem : Très vieux.
    • (Figuré) (Familier) Vieux comme les rues. → voir rue
    • (Familier) Cet homme ne fera pas de vieux os. → voir os
    • (Dévotion) Dépouiller le vieil homme. → voir dépouiller
  3. Apparence de la vétusté, les dehors de la vieillesse.
  4. S’emploie avec les adverbes plus et moins, et autres semblables, pour marquer la différence d’âge entre deux personnes ou choses.
    • Il n’a que vingt ans, et vous en avez vingt-cinq, vous êtes plus vieux que lui.
    • Il n’est pas si vieux que vous.
    • Il est plus vieux que lui de six ans.
  5. Personne qui exerce une profession, un métier, qui mène un certain genre de vie depuis longtemps.
  6. Sert aussi à marquer les anciennes habitudes, et surtout les habitudes vicieuses.
    • Vieil ivrogne.
    • Vieux débauché.
  7. Il s’emploie familièrement dans des phrases de dénigrement.
    • Vieux coquin.
    • Vieux sorcier, vieille sorcière.
    • Vieux fou, Vieille folle.
    • Vieux radoteur.
    • Vieil avare.
  8. S’emploie pour exprimer la vénération qu’inspire le nom d’un homme célèbre mort depuis longtemps, en laissant une grande renommée.
    • Le vieux Corneille.
    • Le vieil Homère.
    • (Figuré) Un homme de la vieille roche, noblesse de vieille roche. → voir roche
  9. Par comparaison et opposition à nouveau.
    • La vieille ville.
    • La vieille cour.
    • Du vin vieux.
    • La vieille mode.
    • Vieux style. → voir style
  10. Choses qui sont usées, principalement des habits, des meubles, par opposition à neuf.
    • Vieil habit.
    • Vieux chapeau.
    • Vieux linge.
    • Vieux coffre.
    • Vieille tapisserie.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • (Proverbial) Il y a deux choses qui gagnent à vieillir : Le bon vin et les amis.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin vieux
/vjø/
vieux
/vjø/
Féminin vieille
/vjɛj/
vieilles
/vjɛj/

vieux /vjø/ masculin

  1. (Péjoratif) Personne âgée.
    • Car enfin il ne m’emballe pas, moi, ce raplati de Karfeck et il est un peu dégoûtant, ce vieux qui guigne tout le temps les mollets de Clotte. (Paul Margueritte, Jouir, 1918, T. 2, p. 78)
    • Le petit vieux s’est encore perdu.
    • Les jeunes et les vieux.
    • Faire le vieux : Prendre le ton, les habitudes de la vieillesse.
    • Mon vieux : Terme d’affection qui se dit familièrement à un vieil ami, à un ami intime. : J’irai bientôt te voir, mon vieux.
  2. (Familier) Et elliptiquement,
  3. Ce qui est vieux, usé.
    • Coudre du vieux avec du neuf.
    • C’est du vieux qui vaut du neuf.
  4. (Argot) ou (Populaire)
    1. (Au singulier) Père ou mère.
      • Mon vieux a regardé la télé hier.
      • Ma vieille me prend la tête en ce moment...
    2. (Au pluriel) Parents.
      • Mes vieux partent en vacances demain.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions manquantes. (Ajouter)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]