dehors

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’adverbe latin deforis.

Adverbe [modifier le wikicode]

Invariable
dehors
\də.ɔʁ\

dehors \də.ɔʁ\ invariable

  1. À l’extérieur.
    • Va jouer dehors.
  2. (En particulier) (Marine) En pleine mer, au large.
    • La mer est grosse dehors.
  3. (Sport) Hors des limites.

Antonymes[modifier le wikicode]

À l’extérieur (1) :

Au large (2) :

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Préposition [modifier le wikicode]

dehors \də.ɔʁ\

  1. (Désuet) À l’extérieur de.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
dehors
\də.ɔʁ\

dehors \də.ɔʁ\ invariable

  1. Partie extérieure d’une chose.
  2. (En particulier) (Au pluriel) Les avenues, avant-cour, parc, etc., qui dépendent d’un château, d’une maison.
  3. (Architecture) (Militaire) (Au pluriel) Les fortifications extérieures, les ouvrages détachés d’une place forte.
  4. (Par extension) Apparence.
    • C’est le troisième arrière-faix des impuretés du dix-huitième siècle, apparaissant en celui-ci sous les graves dehors d’une philosophie, d’une politique, d’une littérature, […] — (Hippolyte Castille, Le Prince de Talleyrand, 1857)
    • Comme homme, il manquait de dehors, d’où l’on a conclu qu’il était grossier. — (Eugène Fromentin, Les maîtres d’autrefois, Hollande, XVI ; Manz éditeur, Vienne, s. d., page 334)
    • […] le marquis d’Aiglemont finit par se persuader à lui-même qu’il était un des hommes les plus remarquables de la cour où, grâce à ses dehors, il sut plaire, […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le Chartrain est cupide, apathique et salace, répliqua l’abbé Plomb ; cupide surtout, car la passion du lucre est ici, sous des dehors inertes, féroce. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Kinkin, vers la quarantaine, était un gaillard de taille moyenne qui dissimulait sous des dehors chétifs et une allure pataude une force herculéenne et une agilité de singe. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  5. (Patinage) Déplacement en courbe sur le pied intérieur à celle-ci.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

  • du dehors (qui est du côté du mur; par opposition à : qui est du côté de l’intérieur du manège, en parlant du corps du cavalier)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France (dehors)