mer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Mer, mér, mêr, měr, měř

Conventions internationales[modifier]

Symbole[modifier]

mer

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du meru.

Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1050) Du latin mare (« mer »)[1].

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
mer mers
\mɛʁ\
La mer.

mer \mɛʁ\ féminin

  1. (Géographie) Vaste étendue d’eau salée qui baigne les diverses parties de la terre.
    • Le flux et le reflux de la mer.
    • Poisson, bain de mer.
    • Faire un voyage par mer, en mer.
  2. (Marine) Son état pour la navigation.
    • Le temps se modère un peu; la mer toujours affreuse; le navire se comporte toujours très-bien, la mâture ne bouge pas quoique le navire tangue beaucoup. (Les feux flottants, dans le Magasin pittoresque, 1868, vol.36, p.118)
    • Après avoir laissé derrière nous les Orcades, nous entrâmes en plein Atlantique, et la mer s'enfla prodigieusement. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.29)
    • Le Firecrest tanguait fortement contre une mer très dure, plongeant son étrave dans les lames. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Comment allait se passer notre amerrissage sur une mer aussi démontée ? (Jean Mermoz, Mes vols, Flammarion, 1937, p. 72)
    • Dès le 14 au matin, une effroyable tourmente du sud-ouest vint assaillir ces escadres, et, soulevant une mer monstrueuse, leur fit courir les plus grands périls. (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, chap. 19, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 184)
  3. (Par hyperbole) Grande étendue de liquide.
    • La rivière débordée couvrait la campagne, c’était une vraie mer.
    • Une mer de sang : Une grande quantité de sang répandu.

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Paris) : écouter « une mer [yn mɛʁ] »
  • Canada (Montréal) : écouter « mer [maɛ̯ʁ] »

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom) Du latin mare.
(Adjectif) Du latin merus (« simple, pur »).

Nom commun[modifier]

mer \Prononciation ?\ féminin

  1. Mer.

Adjectif[modifier]

mer \Prononciation ?\

  1. Pur, simple.

Variantes[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

Alsacien[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel[modifier]

mer \Prononciation ?\

  1. Nous, on.

Francique rhénan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel[modifier]

mer \Prononciation ?\

  1. Nous.
  2. On.

Variantes orthographiques[modifier]

Suédois[modifier]

Étymologie[modifier]

Voir l’anglais more, le néerlandais meer et l’allemand mehr.

Adverbe[modifier]

mer \meːr\

  1. Davantage, plus.

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • Suède (Gotland) : écouter « mer [meːr] »

Wolof[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier]

mer \Prononciation ?\

  1. Fâché.

Verbe[modifier]

mer \Prononciation ?\

  1. Être mécontent.