bon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Conventions internationales[modifier]

Symbole[modifier]

bon

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du bine.

Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bŏnus. (880) (Cantilène de sainte Eulalie) buona (« bonne »), puis buen, forme tonique diphtonguée. Cette forme céda face à la forme proclitique atone bon.
(XVIIIe siècle) Sens de « document ayant une valeur confirmée », dérivé de l’usage d’écrire bon à (payer), bon pour (accord) sur les documents commerciaux.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin bon
\bɔ̃\
bons
\bɔ̃\
Féminin bonne
\bɔn\
bonnes
\bɔn\

bon \bɔ̃\

  1. Qui a des qualités conformes à ce que l’on attendait.
    • C’est un bon outil que tu utilises.
    • Quelle bonne idée !
    • Ce meuble est de bon goût.
    • Il n’y a rien de bon dans ce livre.
    • Jean est un bon marcheur.
  2. Ce qui est avantageux, favorable, utile, convenable.
    • Cela ne présage rien de bon.
    • Jouir d’une bonne réputation.
    • Vous arrivez au bon moment.
    • Être de bonne humeur.
  3. Agréable pour pratiquer une activité.
    • Alors l’eau était bonne ?
    • La neige était bonne ?
  4. Généreux, qui fait le bien.
    • Cet homme est très bon avec les autres.
    • Vous êtes trop bon.
  5. Conforme aux normes, à la raison, à la justice, à la morale, au devoir, à l’honnêteté.
    • C’est un bon père.
    • Faire un bon usage de sa fortune.
    • Les bonnes mœurs.
    • Être animé de bons sentiments.
    • Les hommes de bonne société se distinguent par leur éducation, leur politesse, leur bon ton.
  6. D’un goût agréable, gouteux.
    • As-tu jamais mangé quelque chose d’aussi bon ?
  7. D’une certaine intensité.
    • Marcher d’un bon pas.
    • Infliger une bonne correction.
    • C’est un long vieillard, mince comme un baliveau, un peu courbé par une bonne septantaine d’ans. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Tout d’abord, dans une bonne partie de la région, la demande intérieure est devenue, beaucoup plus que les exportations, une source prépondérante de croissance. (La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 1992, FAO, 1993, ISBN 9789252032267, p. 66)
    • J’ai dû marcher deux bonnes heures avant d’arriver.
  8. (Très familier) Attirant physiquement.
    • Putain grave comme elle est bonne ! (madmoizelle.com, « T’es bonne » : analyse du phénomène, 13 mai 2006)
    • Le raisonnement semble logique : « Si je mets une photo de moi avec une meuf bonne, toutes les meufs vont croire que je suis un bogosse irrésistible qui se tape uniquement des meufs bonnes, et vont vouloir me pécho par mimétisme ». (Steeve Bourdieu, L’Art de la drague 2.0, Editions Flammarion, 2015)
  9. (Sans article, suivi par un nom) Je vous souhaite un bon … Note : Formule de politesse pour souhaiter quelque chose de bon à l’interlocuteur.
    • Bonne journée !
      — Merci, vous aussi.
    • Bon courage !
Note[modifier]
Le comparatif et le superlatif de supériorité sont irréguliers : meilleur.
  • Les poires sont meilleures que les pommes.
Ce mot montre une supplétion car son étymologie est distincte de celle de meilleur.

Synonymes[modifier]

qui fait le bien
de goût agréable

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun 1[modifier]

bon \bɔ̃\ masculin singulier

  1. Désigne ce qui est bon.
    • Le beau et le bon.
    • Il y a du bon et du mauvais dans ce projet.
  2. Formule qu’on met au bas de certains effets de commerce pour rappeler la somme mentionnée dans le corps de l’écrit.
    • Bon pour accord.

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin bon
\bɔ̃\
bons
\bɔ̃\
Féminin bonne
\bɔn\
bonnes
\bɔn\

bon \bɔ̃\ masculin

  1. Personne bonne.
    • Récompenser les bons et punir les méchants.

Traductions[modifier]

Nom commun 3[modifier]

Singulier Pluriel
bon bons
\bɔ̃\

bon \bɔ̃\ masculin

  1. Document qui donne droit à quelque chose en échange.
    • J’ai trouvé un bon de réduction dans le journal.
    • Elle venait de créer alors ce qu’on nommait des bons de délégation, de véritables lettres de change à longue date. (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Capestang se redressa, déchira en quatre le bon de cinquante mille livres, en laissa tomber les morceaux aux pieds de Concini et se croisa les bras (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » #31, 1907)
  2. Obligation financière.
    • Bon à vue, bon du Trésor.
    • Un détenteur de titres d’actions, bons d’emprunts, etc., a besoin d’argent liquide mais ne veut pas vendre ses titres. Il demande alors qu’on lui fasse une avance sur ses titres calculée à (...) de la valeur des titres, tels qu’ils sont cotés à la bourse au moment de l’avance. Toutes les banques vendent également à leurs clients des « bons de caisse » de 6 mois ou un an, à intérêt réduit mais cependant intéressant pour ceux qui ne veulent pas prêter leurs capitaux à long terme. (J.-A. Lesourd, C. Gérard, Histoire économique aux XIXe et XXe siècles, t. 1, 1968)

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 4[modifier]

bon \ba.ta.jɔ̃\ masculin invariable, abréviation

  1. (Militaire) Bataillon.

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

Interjection[modifier]

bon \bɔ̃\

  1. Bien.
    • Bon ! On commence ?
    • Bon alors ! Tu viens ou c’est moi qui vais te chercher ?
    • Bon, ça va, oui, ça y est ?
  2. Se dit pour marquer l’approbation, la satisfaction, ou pour mieux exprimer que l’on a compris, entendu.
    • Vous lui avez remis ma lettre ? C’est bon.
    • Bon, bon, cela suffit.
  3. On s’en sert quelquefois par antiphrase et pour se plaindre.
    • C’est bon, je m’en souviendrai.
  4. Exprime l’étonnement, le doute, l’incrédulité, l’insouciance.
    • Bon ! Vous dites qu’il est fâché contre moi ?

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « bon [bɔ̃] »

Homophones[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bonus.

Adjectif[modifier]

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet bons bone bon
Régime bon
Pluriel Sujet bon bones
Régime bons

bon \bõn\

  1. Bon.

Ancien occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bonus.

Adjectif[modifier]

bon

  1. Bon.
  2. Grand, fort.
  3. Franc, vrai, véritable.
  4. Agréable, amusant.
  5. Expression d’estime ou d’égards.
    • Lonc temps estet ab En Rambaut, et restet en Espaigna ab lo bon rei N'Anfons de Castela et ab lo bon rei N'Anfons d'Arago, et ab lo bon comte Raimon de Tolosa. (Vida de Peire Rogier, (transcription de Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 186))

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Anglo-normand[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bonus.

Adjectif[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Bon.

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bonus.

Nom commun[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Bon.

Bambara[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Gros.

Apparentés étymologiques[modifier]

Nom commun[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Maison, chambre, pièce.

Indonésien[modifier]

Étymologie[modifier]

Du néerlandais bon.

Nom commun[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Coupon, bon.

Interlingua[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection[modifier]

bon \ˈbɔn\

  1. Bon.

Maya yucatèque[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Couleur, peinture.

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français bon.

Nom commun[modifier]

bon \bɔn\ masculin

Nombre Singulier Pluriel
Nom bon bonnen
Diminutif bonnetje bonnetjes
  1. Note, facturette, reçu.
    • zonder bon geen ruiling : échange exclusivement sur présentation du ticket (de caisse).
    • registratiebon : bordereau d’enregistrement.
  2. Coupon, bon (à échanger).
  3. Ticket.
  4. Contravention.

Synonymes[modifier]

note
coupon}
ticket
contravention

Dérivés[modifier]

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bonus.

Adjectif[modifier]

bon \ˈbun\, \ˈbu\

  1. Bon.

Variantes dialectales[modifier]

Antonymes[modifier]

Références[modifier]

Papiamento[modifier]

Étymologie[modifier]

Du portugais bom.

Adjectif[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Bon.

Adverbe[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Bien.

Sranan[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Arbre.

Suédois[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Forme dérivée de bo.

Tchèque[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français bon.

Nom commun[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif bon bony
Vocatif bone bony
Accusatif bon bony
Génitif bonu bonů
Locatif bonu bonech
Datif bonu bonům
Instrumental bonem bony

bon \bɔn\ masculin inanimé

  1. (Histoire) (Économie) Bon, document ayant une valeur d’échange en usage dans la Tchécoslovaquie communiste, les biens de consommation étant rationnés.
    • Sehnat bony bylo nejsnazší na ulicích okolo tuzexů.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • bon sur Wikipédia (en tchèque) Wikipedia-logo-v2.svg

Vénitien[modifier]

Adjectif[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Variante de bòn.

Wolof[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

bon \Prononciation ?\

  1. Être mauvais.

Anagrammes[modifier]