approbation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin approbatio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
approbation approbations
\a.pʁɔ.ba.sjɔ̃\

approbation \a.pʁɔ.ba.sjɔ̃\ féminin

  1. Agrément qu’on donne à quelque chose.
    • Vous recherchez moins mon avis sur le parti que vous avez à prendre que mon approbation pour celui que vous avez pris. — (Lettre de Jean-Jacques Rousseau à Henriette, du 7 mai 1764, dans Lettres philosophiques, présentées par Henri Gaston Gouhier, Paris : J. Vrin, 1974, p.131)
    • Cette décision est confirmée par Clotaire II. Malgré l'approbation royale, elle ne fut sans doute pas rigoureusement appliquée, car le concile de Reims (615) dut la renouveler. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Jugement favorable qu’on porte de quelqu’un, de quelque chose.
    • Staline ne supporte que l'approbation; il tient pour adversaires tous ceux qui n'applaudissent pas. — (André Gide, Retouches à mon "Retour de l'U.R.S.S." -1937)

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

approbation (singulier)

  1. Acclamation.
  2. (Rare) Approbation, agrément.
Note[modifier]
  • Attention. Approbation est plus fort que approval. En anglais, approbation est un synonyme d' acclamation.

Synonymes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Prononciation[modifier]

Prononciation manquante. (Ajouter)