bonne fortune

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De bon et fortune.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bonne fortune bonnes fortunes
\bɔn fɔʁ.tyn\

bonne fortune \bɔn fɔʁ.tyn\ féminin

  1. Avantage inattendu.
    • Il eut même cette bonne fortune d’inventer à plusieurs reprises un de ces vocables essentiellement parisiens que la mode consacre pendant quelques mois et qui reçoivent toujours l’accueil le plus enthousiaste […] — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Gavinard)
  2. Faveurs d’une femme.
    • Malgré la quarantaine passée, il avait une tête d’artiste conquérant et les bonnes fortunes le tentaient encore. — (Léon Frapié, La bonne leçon, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 226)
    • [...] Le tout était corsé d’une affaire d’adultère, car il était entendu que Parfrement, c’est-à-dire moi, bénéficiait d’une bonne fortune à la faveur de ce voyage et devenait l’amant de la femme de l’entraîneur, qui n’était autre que notre mère. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 129.)

Références[modifier le wikicode]