ban

From Wiktionnaire
Jump to navigation Jump to search

Conventions internationales[edit source]

Symbole [edit source]

ban invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) du balinais.

Français[edit source]

Étymologie[edit source]

(Nom 1) De l’ancien bas vieux-francique *ban (« loi dont la non-observance entraîne une peine » → voir ban en ancien français) apparenté au vieux haut allemand ban « commandement sous menace de peine, défense, juridiction et son domaine », au vieux norrois ban (« défense, interdiction »), ban en anglais - tous dérivés du verbe germanique *banną (« parler publiquement sous le contrôle d’une autorité », « commander ou défendre sous menace de peine » → voir bannen dans les langues germaniques) remontant au radical langues indo-européennes *bhā- (« parler » → voir for et fandus « parler, permis » en latin, fabuler en français, hablar, « parler » en espagnol, etc).
(Nom 2) (1697) Du serbo-croate бан, ban probablement [1] d’origine avare, le mongol a bayan (« riche, propriétaire »).
(Nom 3) De l’anglais ban.

Nom commun 1 [edit source]

Singulier Pluriel
ban bans
\bɑ̃\

ban \bɑ̃\ masculin

  1. Proclamation pour ordonner ou défendre quelque chose.
    • Le général fit publier un ban pour défendre aux soldats de s’éloigner du camp.
  2. (En particulier) Publication par voie d’affiches à la porte de la mairie, ou d'un lieu de culte, d’une promesse de mariage entre deux personnes.
  3. (Histoire) Convocation par le suzerain des nobles pour le servir à la guerre, soit eux-mêmes en personne, soit par un certain nombre de gens armés, proportionnellement au revenu et à la qualité de chaque fief.
    • Cette frontière qu'il fallait défendre contre les Goths et contre les Basques appartenait alors toute entière au roi d'Austrasie, au nom duquel le ban de guerre fut publié sur les deux rives de l’Adour. […], le mark-graf ordonna une levée en masse des habitants du pays ; […]. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
  4. (Par extension) (Histoire) Le corps même de la noblesse qui pouvait être ainsi convoqué.
    • Pour se tirer d’affaire, il dut convoquer le ban et l’arrière-ban de ses amis.
    • Le ban se rapportait aux fiefs et l’arrière-ban aux arrière-fiefs.
  5. Exil imposé à quelqu’un par proclamation.
  6. (Grand Est de la France, Champagne & Wallonie) Territoire communal.
    • C'est à ce point n° 88 que se terminent les bans de ces deux communes, qui s'étendent ainsi tous deux du n° 87 n° 88, et que commencent le ban de la commune française de Gambskeim et celui de la commune badoise de Freystett. — (Bulletin des lois, V.20, 1840, page 443)
    • Bornage du chemin qui a dû être laissé sur le ban de Bouillon, aux habitants de Pouru-St-Remy, pour conduire leurs bestiaux à la forêt de Haut-Mont-Ficher, en exécution du concordat de 1773, […]. — (J. Ozeray, Inventaire des manuscrits et de tous les documents conservés à l'Hôtel-de-Ville de Bouillon, 1870)
    • Vous avez récemment donné votre avis sur le site de L’Automobile Club à propos de la généralisation du 30 km/h sur tout le ban communal de l’agglomération strasbourgeoise. — (L’Automobile Club, courriel aux adhérents, 2 mai 2011)

Dérivés[edit source]

Traductions[edit source]

Traductions à trier[edit source]

Vocabulaire apparenté par le sens[edit source]

  • Aide sur le thésaurus ban figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : généalogie.

Homophones[edit source]

Nom commun 2[edit source]

Singulier Pluriel
ban bans
\bɑ̃\

ban \bɑ̃\ masculin

  1. Chef d’un banat, un type de région du sud-est de l’Europe.
    • Ce ne fut que le 7 juillet 1389, trois semaines après la bataille, que Gara, ban de la Matchva, apparut à la cour du Kenezius de Rascia (c’est ainsi que le protocole hongrois désignait Lazare). — (Louis Léger, « La bataille de Kosovo et la chute de l’empire serbe », Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1916, volume 60, numéro 6, page 573)

Dérivés[edit source]

Homophones[edit source]

Nom commun 3[edit source]

Singulier Pluriel
ban bans
\ban\

ban \ban\ masculin

  1. (Jeux vidéo) (Argot Internet) Bannissement, généralement par blocage d'un compte.
    • Se prendre un ban : Se faire bannir.

Verbe [edit source]

ban \ban\ invariable

  1. (Jeux vidéo) (Argot Internet) Bannir un joueur, un utilisateur.
    • Mais on risque pas de se faire ban en prenant l’avion quand même ? Personne n’a testé ? — (« Comment ne pas se faire ban », jeuxvideo.com, 22 juillet 2016 → lire en ligne)

Prononciation[edit source]

Voir aussi[edit source]

  • ban sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[edit source]

Ancien occitan[edit source]

Wiki letter w.svg

Étymologie[edit source]

De l’ancien bas vieux-francique *ban.

Nom commun [edit source]

ban masculin

  1. Ban, convocation.

Références[edit source]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Afar[edit source]

Étymologie[edit source]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [edit source]

ban \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Monde.

Ancien français[edit source]

Étymologie[edit source]

De l’ancien bas vieux-francique *ban, voyez ban pour des explications détaillées.

Nom commun [edit source]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet banz ban
Cas régime ban banz

ban \bɑ̃n\ masculin

  1. Proclamation publique.
    • Je faç le ban le roy d’Aufrique, que tou i viegnent povre et rique, garni de leur armes par ban ( Jeu de Saint Nicolas)
    1. Avis de mariage.
      • Il li fist prendre, apres le ban, Maheut fille au duc de Breban (Guillaume Guiart)
  2. Juridiction seigneuriale ou ecclésiastique.
    • Entre mes bans et mes terroirs et les bans et les terroirs l’abbé (Cartulaire de Saint-Médart, 1257)
    1. Taxe associée à cette juridiction.
  3. Transaction d’enchère, encan.
    • Por laquele debte nos avion fet mestre en banz et en ventes une pièce de vigne (Cartulaire de Saint-Aubin, 1277)

Variantes[edit source]

Dérivés[edit source]

Références[edit source]

Anglais[edit source]

Étymologie[edit source]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [edit source]

Temps Forme
Infinitif to ban
\bæn\
Présent simple,
3e pers. sing.
bans
\bænz\
Prétérit banned
\bænd\
Participe passé banned
\bænd\
Participe présent banning
\bæn.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

ban \bæn\

  1. Interdire.

Synonymes[edit source]

Nom commun [edit source]

Singulier Pluriel
ban
\bæn\
bans
\bænz\

ban \bæn\

  1. Interdiction.
  2. (Christianisme) Ban (publication par voie d’affiches d’une promesse de mariage entre deux personnes).
    • The church published the bans for the marriage.

Variantes orthographiques[edit source]

Vocabulaire apparenté par le sens[edit source]

Anagrammes[edit source]

Voir aussi[edit source]

Anglo-saxon[edit source]

Étymologie[edit source]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [edit source]

ban \Prononciation ?\

  1. (Anatomie) Os.

Bambara[edit source]

Étymologie[edit source]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe 1 [edit source]

ban \bà~\

  1. Refuser.

Verbe 2[edit source]

ban \bá~\

  1. Finir, terminer, achever.
  2. Arrêter de.
  3. Mourir.

Nom commun 1 [edit source]

ban \bà~\

  1. Refus.

Nom commun 2[edit source]

ban \bá~\

  1. Fin, achèvement.

Nom commun 3[edit source]

ban \bà~\

  1. Palmier raphia (Raphia sudanica).

Variantes[edit source]

Dérivés[edit source]

Adverbe [edit source]

ban \ba~\

  1. Pas encore.

Quasi-synonymes[edit source]

Anagrammes[edit source]

Références[edit source]

Catalan[edit source]

Wiki letter w.svg

Étymologie[edit source]

De l’ancien bas vieux-francique *ban.

Nom commun [edit source]

Singulier Pluriel
ban
[ˈban]
bans
[ˈbans]

ban [ˈban] masculin

  1. Ban.

Créole mauricien[edit source]

Étymologie[edit source]

Du français, banc.

Nom commun [edit source]

ban \bɑ̃\

  1. Banc, long siège permettant d’accueillir plus d’une personne.

Indonésien[edit source]

Étymologie[edit source]

Du néerlandais band

Nom commun [edit source]

ban \Prononciation ?\

  1. (Automobile) Pneu.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Brassard, cercle de plastique, de tissus ou de papier laminé qu’on porte au bras comme signe distinctif dans certaines cérémonies ou assemblées, ou encore dans certains services militaires et dans les ambulances, permettant de s'identifier ou de déclarer son appartenance à une organisation.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Technique) Courroie.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. (Habillement) Ceinture, ruban dont on se ceint le milieu du corps.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  5. Jaquette, couverture protégeant un livre relié ou broché.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  6. (Chemin de fer) Voie.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  7. (Aéronautique) Piste, terrain balisé, pourvue d'un revêtement bétonné ou bitumeux, aménagée sur l'aire d'un aéroport pour les manœuvres au sol des avions lors du décollage et de l'atterrissage.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  8. (Tennis) Court, terrain sur lequel on pratique le tennis.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  9. (Badminton) Terrain sur lequel on pratique le badminton.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  10. (Sports de combat) Titre exprimant le niveau du combattant qui porte cette ceinture.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Dérivés[edit source]

Néerlandais[edit source]

Étymologie[edit source]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [edit source]

ban \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Territoire.
  2. (Religion) Anathème.

Synonymes[edit source]

Taux de reconnaissance[edit source]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 95,0 % des Flamands,
  • 96,4 % des Néerlandais.

Prononciation[edit source]

Références[edit source]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


Slovène[edit source]

Étymologie[edit source]

Voyez le russe бан, ban.

Nom commun [edit source]

Cas Singulier Duel Pluriel
Nominatif ban bana bani
Accusatif bana bana bane
Génitif bana banov banov
Datif banu banoma banom
Instrumental banom banoma bani
Locatif banu banih banih

ban \Prononciation ?\ masculin animé

  1. (Histoire) Ban, chef militaire d’un banat.

Tchèque[edit source]

Étymologie[edit source]

De l’anglais ban (« banissement, interdiction »).

Nom commun [edit source]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif ban bany
Vocatif bane bany
Accusatif ban bany
Génitif banu banů
Locatif banu banech
Datif banu banům
Instrumental banem bany

ban \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. (Informatique) Interdiction.

Synonymes[edit source]

Dérivés[edit source]

Paronymes[edit source]

Voir aussi[edit source]

  • ban sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque) Wikipedia-logo-v2.svg

Vietnamien[edit source]

Étymologie[edit source]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [edit source]

ban \ban˦\

  1. (Botanique) Bauhinie blanche (plante du genre Bauhinia).
  2. (Sport) Balle, ballon.
    • Quả ban quần vợt  : balle de tennis.
    • Đá ban : jouer au ballon.

Prononciation[edit source]

  • Nord du Viêt Nam (Hanoï) : [ɓan˦]
  • Sud du Viêt Nam (Ho Chi Minh-Ville) : [ɓaŋ˦]

Paronymes[edit source]

Références[edit source]

Wolof[edit source]

Étymologie[edit source]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [edit source]

ban \Prononciation ?\

  1. Argile.

Adjectif [edit source]

ban \Prononciation ?\

  1. Quel, quelle.
    • Ban tali mooy dem … ? : « Quelle route mène à … ? »

Pronom relatif [edit source]

ban \Prononciation ?\

  1. Lequel, laquelle, lesquels, lesquelles.

Prononciation[edit source]