cérémonie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : ceremonie

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1226) Du latin caeremonia (« cérémonie religieuse », « rite »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cérémonie cérémonies
/se.ʁe.mo.ni/

cérémonie /se.ʁe.mo.ni/ féminin

  1. Ensemble des formes extérieures et régulières du culte religieux, des célébrations mystiques.
    • L'encens, qui était une gomme résineuse, était exclusivement réservé aux cérémonies religieuses. (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924)
    • La cérémonie du baptême.
    • Le mariage s’accompagne d’une cérémonie.
    • Le sacre des évêques se fait avec de grandes cérémonies.
    • L’ordre des cérémonies.
    • Cérémonie funèbre.
  2. (Par extension) Formalités qu’on observe dans les actions solennelles pour les rendre plus éclatantes.
    • C'est pour cela, assurait-il, que l'usage s'était introduit dans certaines villes du Midi qu'aux trois fêtes précitées, les chefs de la communauté juive soient giflés publiquement, au cours d'une cérémonie solennelle, par le seigneur du lieu. […]. Cette cérémonie portait le nom de colophisation. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Avec Gasbieha, elle passa des heures à confectionner une robe de cérémonie pour son amie. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Ce fut en l’année 566 que la cérémonie des noces eut lieu, avec un grand appareil, dans la ville royale de Metz. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
  3. Actes de civilité, témoignages convenus de déférence que les particuliers se donnent les uns aux autres.
    • Faire des visites de cérémonie.
    • Reconduire quelqu’un en cérémonie.
    • Ne faisons point de cérémonies.
    • Bannir la cérémonie.
    • Il est ennemi des cérémonies.
  4. (Familier) Forme, pharisianisme.
    • Faire une chose par cérémonie, faire une chose pour la forme.
    • Il paraît écouter vos conseils avec déférence, mais ce qu’il en fait c’est par pure cérémonie,
    • C’est pure cérémonie.
  5. (Par extension) Civilité gênante, importune.
    • Sans cérémonie, point de cérémonie, librement, sans contrainte, sans façons.
    • Assez de cérémonies !
    • Faire des cérémonies, faire des façons, des difficultés avant de consentir ou de se résoudre à quelque chose.
    • Il a fait bien des cérémonies pour en arriver là.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. a et b Trouver le mot juste : dictionnaire des idées suggérées par les mots par Paul Rouaix en 1987, N°7939, ISBN : 978-2253048404, Ed. Le Livre de Poche.