investiture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin médiéval investītūra, du verbe investio (« revêtir, garnir »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
investiture investitures
\ɛ̃.vɛs.ti.tyʁ\

investiture \ɛ̃.vɛs.ti.tyʁ\ féminin

  1. Acte par lequel on investit quelqu’un d’un titre ou d’une dignité.
    • Donner l’investiture d’un fief, d’un évêché.
    • Lettres d’investiture.
    • La querelle des investitures entre le Siège et l’Empire.
    • Si, après avoir procédé aux votes mentionnés, la confiance n’est pas accordée pour l’investiture, des propositions successives seront présentées sous la forme prévue aux paragraphes précédents. — (traduction de la Constitution du Royaume d’Espagne, 1978)
    • Loin de mettre un terme à leur différend, l’investiture de Bédié comme président de la République consacra plutôt une rupture entre les deux hommes. — (Rapport de la Commission d’enquête internationale sur les allégations de violations des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, 2004)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]