civilité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin civilitas, sociabilité, courtoisie, lui-même issu du latin civis, citoyen.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
civilité civilités
\si.vi.li.te\

civilité \si.vi.li.te\ féminin

  1. Ensemble de comportements liés à la politesse.
    • Après les salutations, où brilla dans toute son emphase la civilité provinciale, le fauteuil de la présidence fut occupé par celui des assistons que son titre semblait y appeler, […]. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • […], ayant été prise d’un léger accès de toux, elle mit sa main devant sa bouche, d’après les règles les plus élémentaires de la civilité. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. Manière courtoise ou polie de vivre et de converser dans le monde.
    • Silence, voyons, dit le maire. Chacun doit écouter avec courtoisie l’adversaire, même s’il est de mauvaise foi, même s’il manque de civilité ! Exprimons-nous poliment. Rétorquons de même, sans nous départir de sang-froid. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Au pluriel) Actions et paroles qui sont des témoignages de politesse.
    • Au même instant deux personnes entraient, […]. La première était René, le parfumeur, qui s’approcha de Catherine avec toutes les obséquieuses civilités des serviteurs florentins ; […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VI)
Note[modifier]

Ce mot a pu être employé abusivement avec le sens de état civil[1].

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]