civilité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin civilitas, sociabilité, courtoisie, lui-même issu du latin civis, citoyen.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
civilité civilités
\si.vi.li.te\

civilité \si.vi.li.te\ féminin

  1. Ensemble de comportements liés à la politesse.
    • Après les salutations, où brilla dans toute son emphase la civilité provinciale, le fauteuil de la présidence fut occupé par celui des assistons que son titre semblait y appeler, […]. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • […], ayant été prise d’un léger accès de toux, elle mit sa main devant sa bouche, d’après les règles les plus élémentaires de la civilité. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. Manière courtoise ou polie de vivre et de converser dans le monde.
    • Silence, voyons, dit le maire. Chacun doit écouter avec courtoisie l’adversaire, même s’il est de mauvaise foi, même s’il manque de civilité ! Exprimons-nous poliment. Rétorquons de même, sans nous départir de sang-froid. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Au pluriel) Actions et paroles qui sont des témoignages de politesse.
    • Au même instant deux personnes entraient, […]. La première était René, le parfumeur, qui s’approcha de Catherine avec toutes les obséquieuses civilités des serviteurs florentins ; […]. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VI)
Note[modifier]

Ce mot a pu être employé abusivement avec le sens de état civil[1].

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]