mettre au ban

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir mettre, au et ban

Le mot français ban vient du verbe francique bannan, qui signifiait « condamner, ou frapper quelqu'un d'interdiction ». Autre étymologie possible (mais hypothétique) : le gaélique (viie) ban signifiait blanc, et selon l'Homélie de Cambrai ban-martre = martyre blanc : ce qui signifiait l'exil comme martyre (exil des moines irlandais) donc a fortiori le bannissement.

Locution verbale [modifier]

mettre au ban transitif (se conjugue, voir la conjugaison de mettre)

  1. (Histoire) Déclarer déchu de ses dignités, droits et privilèges un prince, et le proscrire.
    • En 1706, l’électeur de Bavière fut mis au ban de l’Empire par la diète de Ratisbonne.
  2. (Figuré) Déclarer, proclamer indigne de toute considération, une personne ; la dénoncer au mépris public.
    • Mettre quelqu’un au ban de l’opinion, de l’Europe, de l’Humanité.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Références[modifier]