seigneurial

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle)[1] Dérivé de seigneur avec le suffixe -ial[1].

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin seigneurial
\sɛ.ɲœ.ʁjal\
seigneuriaux
\sɛ.ɲœ.ʁjo\
Féminin seigneuriale
\sɛ.ɲœ.ʁjal\
seigneuriales
\sɛ.ɲœ.ʁjal\

seigneurial \sɛ.ɲœ.ʁjal\

  1. Qui appartient au seigneur.
    • Titre seigneurial.
    • Droits seigneuriaux.
    • Maison seigneuriale, La maison affectée à l’habitation du seigneur du lieu.
    • Capestang, suivi à six pas par Cogolin, gagna la rue Dauphine, et, à l’angle du quai que lui avait signalé Concini, vit en effet un seigneurial hôtel qui ne pouvait qu’être celui qu’il cherchait. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. Qui donne des droits de seigneur.
    • Terre seigneuriale.
  3. Qui est relatif à un seigneur.
    • Elle était destinée à abriter la communauté de religieux chargée d’assurer le culte destiné aux fidèles, mais aussi à la famille seigneuriale. Il subsiste encore à proximité les ruines du château médiéval qui a abrité une famille autrefois célèbre jusqu’à son extinction au XVIIIe siècle. — (Alain Erlande-Brandeburg, Saint-Nectaire, page 3, 2003, Édition Jean-Paul Gisserot)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]