brassard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De « bras » et suffixe en -ard.

Nom commun [modifier le wikicode]

Le brassard de capitaine d'une équipe sportive.
Singulier Pluriel
brassard brassards
\bʁa.saʁ\

brassard \bʁa.saʁ\ masculin

  1. Cercle de plastique, de tissu ou de papier laminé qu’on porte au bras comme signe distinctif dans certaines cérémonies ou assemblées, ou encore dans certains services militaires et dans les ambulances, permettant de s'identifier ou de déclarer son appartenance à une organisation.
    • Les policiers ont mis leurs brassards afin qu’on puisse les reconnaitre.
    • Le brassard des infirmiers.
    • Le brassard d’un premier communiant.
    • Dans les bancs, séparés par l’allée centrale, les garçon en costume sombre avec un brassard et les filles en robe longue et voile blancs ressemblaient aux mariés que, rassemblés deux par deux, ils seraient dans dix ans. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 48.)
  2. Cercle de tissu qu’on porte au bras comme signe de deuil.
    • Elle l’interrompit, posant le doigt sur le brassard de crêpe qui ceignait la manche gauche de son dolman.
      – Qu’est-ce que cela ? demanda-t-elle.
      – Une tante à moi qui vient de mourir.
      — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 214.)
  3. (Histoire) (Militaire) Pièce des anciennes armures qui couvrait le bras de l’homme de guerre.
    • Il était armé de toutes pièces, de cuirasse, brassards, cuissards, etc.
    • Les plumes de leur casque, les clous de leurs brassards, les mailles de leur armure sautent au loin sous mille coups précipités. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XVII. Les combats, 1748)
    • Toutes les pièces de son armure, l’épée, les poignards, le casque, la cuirasse, les brassards. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)'
  4. (Vieilli) Espèce de garniture de cuir ou du cylindre de bois dont on se couvre le bras pour jouer au ballon.
  5. (Natation) Bande gonflable, se mettant autour des bras d’un petit enfant, pour lui servir de bouée peu encombrante. — (brassard sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg, consulté le 22 juin 2016)

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]