hirondelle de mer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de hirondelle et de mer.
Au sens de sterne : le vol rapide et gracieux de cet oiseau évoque celui de l'hirondelle.
Au sens de poisson volant : en raison de sa capacité à voler avec ses nageoires pectorales en forme d’ailes.
Au sens de castagnole, grande castagnole : en raison de la nageoire caudale en forme de queue d’hirondelle.
Au sens de castagnole : en raison de la nageoire caudale en forme de queue d’hirondelle. « On les reconnaît très facilement à cause de leur couleur noir ou marron très sombre et à leur queue d'hirondelle. » — (www.marseille-sympa.com) [1]
Au sens de trigle hirondelle : en raison des nageoires pectorales développées donnant l’aspect d’ailes d’oiseau.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hirondelle de mer hirondelles de mer
\i.ʁɔ̃.dɛl də mɛʁ\
Une hirondelle de mer en plein vol (1)
Une hirondelle de mer (Cheilopogon exsiliens) (2)
Une hirondelle de mer (Brama brama) (3)
Une hirondelle de mer (Chromis chromis) (4)
Une hirondelle de mer (Chelidonichthys lucernus) (5)

hirondelle de mer \i.ʁɔ̃.dɛl də mɛʁ\ féminin

  1. (Courant) Sterne pierregarin (Sterna hirundo).
    • Les hirondelles de mer rasent les eaux d’une aile rapide et enlèvent en volant les petits poissons qui sont à la surface de l'eau. — (Pierre Flourens, Des manuscrits de Buffon, 1860)
  2. (Plus rare) Poisson volant (Exocoetidae).
    • Les DACTYLOPTÈRES, célèbres sous les noms de poissons volants, d’ hirondelles de mer, etc., ressemblent beaucoup aux trigles, mais s’en distinguent par leurs grandes nageoires pectorales dont ils se servent comme d’ailes pour se soutenir dans l’air, lorsqu’ils s’élancent hors de l’eau, dans l’espoir d’échapper à leurs ennemis. — (M. S. Milne Edwards, Éléments de Zoologie, 1841)
  3. Castagnole (Brama rayi), grande castagnole (Brama brama).
    • La Castagnole ou Hirondelle-de-mer (Brama Raii) (fig. 72) est un gros poisson gris-bleu, à corps comprimé latéralement avec un museau arrondi et une bouche oblique, dirigée vers le haut ; il n’y a qu’une dorsale assez surélevée et la caudale est fourchue. — (Édouard Le Danois, Vie et mœurs des poissons, 1949)
  4. Castagnole, castagnole noire (Chromis chromis)
    • « Hirondelle de mer » en référence à sa nageoire caudale en ciseaux ou « demoiselle » sont les autres noms donnés à ce petit poisson de couleur brun sombre qui, de loin, paraît tout noir. — (www.portcrosparcnational.fr) [2]
  5. Trigle hirondelle, trigle hirondelle de mer (Trigla hirundo) ou (Trigla lucerna) ou (Chelidonichthys lucernus).
    • ...sans doute le trigle hirondelle ou perlon ou hirondelle de mer. — (Christian Desplat, Frontières, 2002)

Notes[modifier le wikicode]

Aux siècles précédents et jusqu’au XIXe siècle, le terme « hirondelle de mer » était employé pour distinguer plusieurs espèces d’oiseaux comme l’a fait Buffon (Œuvres complètes). Dans la littérature de cette époque, on trouve notamment :

  • la petite hirondelle de mer, Sterna minuta
  • l’hirondelle de mer à grande envergure, Sterna fuliginosa
  • l’hirondelle de mer des Philippines, Sterna payanensis
  • la grande hirondelle de mer, le pierre-garin, Sterna hirundo
  • la grande hirondelle de mer de Cayenne, Sterna cayennensis
  • l’hirondelle de mer arctique, sterne arctique, Sterna arctica
  • l’hirondelle de mer à tête noire ou gachet

Synonymes[modifier le wikicode]

sterne pierregarin
poisson volant
grande castagnole
castagnole
trigle hirondelle

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]