étendue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin extendita, de extendere, extensio, « action d’étendre, de déployer ». (XVe siècle) estendue. A éliminé étente, estente (XIIe–XVIe siècles).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
étendue étendues
\e.tɑ̃.dy\

étendue \e.tɑ̃.dy\ féminin

  1. (Didactique) Dimension d’une chose en longueur, largeur et profondeur.
    • Celui qui, au sommet de l’Etna promène à loisir ses yeux autour de lui, est principalement affecté par l’étendue et par la diversité du tableau. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire)
    • À l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d’attributs géométriques et de surface […] — (Yves Poinsot, Comment l’agriculture fabrique ses paysages, Karthala Éditions, 2008, p. 15)
  2. (Philosophie) Le volume des choses. Peut s’entendre des trois dimensions.
  3. (Plus courant) Superficie d’une chose.
    • Dans les vallées de la Meuse et de la Chiers, il existe également de belles prairies qui sont souvent d’une étendue immense. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 100)
    • […] l’armée permanente de l’Islande se réduit à deux policemen, dont les gourdins suffisent à maintenir l’ordre le plus parfait sur toute l’étendue du territoire. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, p. 48)
    • C’est ainsi qu’à la ferme de la Faille près de Sainte-Marie-en-Chaux […] le Ranunculus fluitans déploie seul ses longues chevelures sur de larges étendues, masquant presque totalement les galets du fond. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 61)
    • En haut, des milans planaient au-dessus des arbres et franchissaient l'étendue lisse du Nil, […]. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • (Absolument)La bise enfile l'étendue, houle dans les sapinières à longue et morne plainte. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  4. (Figuré) Ampleur.
    • L’étendue du pouvoir, de l’autorité. - L’étendue de ses devoirs.
    • Il voudrait donner à l’application de cette loi plus d’étendue qu’elle n’en doit avoir.
    • Cette proposition, prise dans toute son étendue, serait fausse.
    • Il connut alors toute l’étendue de sa misère.
    • Un esprit d’une grande étendue, d’une vaste étendue.
    • Une voix d’une grande étendue.
    • Sa voix manque d’étendue.
    • Il a une grande étendue de connaissances.
    • L’étendue du mal, du danger.
    • L’étendue d’un discours, d’une dissertation : Sa longueur.
    • Vous devriez donner un peu plus d’étendue à ce chapitre.
  5. Longueur d’un temps, sa durée.
    • Dans l’étendue de tous les âges, de tous les siècles.
    • La vie de l’homme est d’une étendue bien bornée.
  6. (photométrie, optique) Le produit de la surface éclairée, par l’angle solide sous-tendu par cette surface.
    • L’étendue est proportionnelle à la luminosité. — L’étendue géométrique de l'interféromètre sphérique de Fabry-Perot.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin étendu
\e.tɑ̃.dy\

étendus
\e.tɑ̃.dy\
Féminin étendue
\e.tɑ̃.dy\
étendues
\e.tɑ̃.dy\

étendue \e.tɑ̃.dy\

  1. Féminin singulier de étendu.
    • Sur un lit bas, le drap rabattu en arrière, vêtue d’un pyjama d’une seule pièce à fermeture éclair, Lenina était étendue, dormant d’un sommeil profond, et si belle au milieu des ses boucles, si enfantinement touchante avec ses orteils roses et son visage grave et endormi, si confiante dans l’abandon de ses mains molles et de ses membres détendus, qu’il lui en vint les larmes aux yeux. — (Aldous Huxley, Le Meilleur des mondes, 1932, traduit de l’anglais britannique par Jules Castier, 1932, Plon, édition de 2014, pages 184-185.)

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe étendre
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
étendue

étendue \e.tɑ̃.dy\

  1. Participe passé féminin singulier de étendre.
    • Pour faire sécher le foin, l’herbe coupée est étendue puis retournée dans la journée avant d’être ramassée en andains le soir venu. — (Sébastien Lay, Maitrise, non-maîtrise de l’herbage : approche ethnologique des savoirs, dans Prés et pâtures dans l’Europe occidentale, Presses Universitaires du Mirail, 2008, page 231)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]