marinier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Mot composé de marin et -ier.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin marinier
\ma.ʁi.nje\
mariniers
\ma.ʁi.nje\
Féminin marinière
\ma.ʁi.njɛʁ\
marinières
\ma.ʁi.njɛʁ\

marinier \ma.ʁi.nje\ masculin

  1. Relatif à la mer, aux marins.
    • Connaissance nécessaires, langage nautique, manœuvre, qualités du canot et du canotier, voilà ce qui nous occupera spécialement, et nous répandrons à pleines mains les trésors de notre érudition marinière. (Paul Avenel, Les étudiants de Paris, 1857)

Composés[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin marinier
\ma.ʁi.nje\
mariniers
\ma.ʁi.nje\
Féminin marinière
\ma.ʁi.njɛʁ\
marinières
\ma.ʁi.njɛʁ\

marinier \ma.ʁi.nje\ masculin

  1. Celui dont la profession est de conduire les bâtiments sur les rivières, les canaux navigables, les lacs.
    • Autrefois le Lot était une voie navigable : ses écluses, ses relais faisaient vivre un peuple de mariniers. On a déclassé le Lot. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les mariniers, artisans ou salariés, et les membres de leurs familles habitant à bord peuvent, sans condition de résidence, s’ils remplissent les autres conditions prévues par les lois en vigueur, être inscrits sur [une] liste électorale. (Article L15 du Code électoral français, 2008)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Aide sur le thésaurus marinier figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : écluse, pertuis.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]