marinière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De marin.
(4) Attesté en 1821 [1].

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
marinière marinières
\ma.ʁi.njɛʁ\
Moules à la marinière.
Marinière pour bébé

marinière \ma.ʁi.njɛʁ\ féminin

  1. (Cuisine) Assaisonnement au vin blanc et aux oignons, utilisé pour les moules.
  2. (Habillement) Tricot à rayures horizontales étroites et bicolores.
    • La marinière jadis appelée tricot rayé fait tout d’abord partie de l’uniforme du marin. («Très chère marinière», Puretrend, <puretrend.com>, 22 mai 2009)
    • Mais se pose alors la question, comment porter la marinière pour ne pas ressembler au marin de Jean-Paul Gaultier ? («Tendance printemps été 2010, la marinière», Plurielles.fr, <plurielles.fr>, 9 juin 2010)
    • La marque américaine avait promis de l’excentricité, elle a tenu parole : les Bleus arboreront une marinière du plus bel effet, une tunique bleu marine et blanc, symbole de la culture et de la mode française. (« Foot : les Bleus se parent d’une marinière pour voyager », Le Monde en ligne, <lemonde.fr>, 7 mars 2011)
  3. (Habillement) (Par extension) Motif à rayures étroites et bicolores.
  4. (Natation) (Vieilli) Type de nage pratiqué sur le côté [2].
    • — Allons ! dis-je au capitaine, il faut nager de concert, et piquer droit au cap. C’est un peu loin, dame ! et il y en a quelques-uns qui resteront en route ; mais c’est égal, il ne faut pas que cela vous effraie. — Allons, en avant la coupe et la marinière. (Alexandre Dumas, Le Capitaine Aréna, 1841)
    • La marinière est la première modification de la brasse; les bras et les mains marchent encore ensemble, mais ils n'agissent plus dans la même direction. Le nageur est légèrement penché sur le côté ; le bras sur lequel sa tête est inclinée reste tendu en avant, comme l'avant du navire, l'autre manœuvre sur le flanc, comme un aviron ou comme une nageoire depuis l'extrémité des doigts de la main jusqu'au bout des pieds tout le corps doit affecter la position oblique, de manière à se présenter a l'eau, en tranchant. Un des membres inférieurs qui agit comme gouvernail doit seconder l'action du membre supérieur quelquefois, le corps immobile et offrant le moins de volume possible se laisse conduire par la seule impulsion du bras-nageoire. La marinière est une des plus gracieuses et des plus élégantes variétés de la natation; elle donne à toute l'attitude une mollesse charmante, elle fait délicieusement goûter le bain, et permet de se retourner sur la couche humide, comme dans un lit moelleux. A ces attraits elle joint, lorsqu'elle le veut, une énergie prompte et soudaine que la brasse ne peut obtenir; alors elle franchit les courants, elle saisit infailliblement la proie ou le but qu'elle vise, elle hâte et précipite la marche du nageur, mais dans ce cas elle est fatigante et ne saurait être de longue durée. (Eugène Briffault, Paris dans l'eau, Hetzel, 1844)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Vêtement :

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikicode]

marinière \ma.ʁi.njɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de marinier.

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

marinière \ma.ʁi.njɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de marinier.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]