évêque de mer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Créature décrite par Guillaume Rondelet comme « monstre marin en habit d’évêque », en latin dans Libri de Piscibus Marinis, 1554, et sa traduction française, Histoire entière des poissons, 1558. Autrefois, on pensait que chaque créature terrestre avait un équivalent marin, ce qui explique qu’on donnait souvent aux animaux des noms du genre ... de mer.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
évêque de mer évêques de mer
\e.vɛk də mɛʁ\
Illustration d’évêque de mer, de Guillaume Rondelet.

évêque de mer \e.vɛk də mɛʁ\ masculin

  1. Animal marin imaginaire dont l’apparence ressemble à un habit d’évêque et à un calmar.
    • La page 48 exhibe une autre figure nom moins étrange, que l’auteur nomme l’Évêque de mer, et la page 105 contient son pendant, sous la dénomination de Moyne marin. — (Charles Nodier, Bulletin de bibliophile, 1843)
    • Notre propos n’a pas été de chercher, comme lui, à reconnaître, dans le diable de mer, la baudroie (Lophius piscatorius L.), ou, dans l’Évêque de mer, le phoque à capuchon (Cystophora cristata, Erxl.). — (Ambroise Paré, Des monstres et prodiges, 1971)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]