vieille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Substantivation de la forme féminine de l’adjectif vieux.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vieille vieilles
\vjɛj\

vieille \vjɛj\ féminin

  1. Femme âgée.
    • Une petite vieille.
    • Elle n’a pas trente ans, et elle pense déjà comme une vieille.
  2. (Familier) Se dit de ce qui est ancien, suranné.
    • Un vieux de la vieille : une personne de la vieille école.
  3. (Vulgaire) (Famille) Mère.
    • Ma vieille a regardé la télé hier.
  4. (Nouvelle-Calédonie) (Familier) Compagne, épouse[1].
    • Je reste à Koumac avec ma vieille.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vieille vieilles
\vjɛj\
Une vieille commune.
Une vieille coquette.

vieille \vjɛj\ féminin

  1. (Zoologie) Nom donné à des espèces de poissons osseux marins, moins trapus que les mérous.
    • — Combien de caisses ?
      — Cinq de soles, vingt de
      vieilles et de vieux… On fera deux belles tables de turbots et autant de barbues… — (Georges Simenon, Les Demoiselles de Concarneau, Gallimard, 1936, réédition Folio, pages 98-99)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin vieux ou vieil
\vjø ou vjɛj\

vieux
\vjø\
Féminin vieille
\vjɛj\
vieilles
\vjɛj\

vieille \vjɛj\

  1. Féminin singulier de vieux.
    • J’avais acheté une vieille 4L dont les cardans exténués rendaient d’inquiétants sons de castagnettes et je roulais des journées entières sur des routes où la mort guettait à chaque virage. — (Bernard Fauconnier, Kaïros, Grasset, 1997, chapitre 3)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Christine Pauleau, Le français de Nouvelle-Calédonie, EDICEF, 1995, ISBN 9782841290239, page 142.