compagne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Forme féminine du vieux français compaing (→ voir copain) issu du bas-latin com-panis, soit « celle avec qui on mange le pain ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
compagne compagnes
\kɔ̃.paɲ\

compagne \kɔ̃.paɲ\ féminin

  1. Féminin usuel de compagnon : Celle qui partage le sort de quelqu’un.
    • La supérieure des béguines, […], ne put suivre ses compagnes : le lendemain, on la trouvait dans la cave du béguinage, asphyxiée, les bras en croix. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.205)
    • A Armenonville, à une table voisine de la nôtre, un sous-lieutenant de dragons enlace de son bras le buste de sa trop bruyante compagne et laisse voir ainsi au poignet un tatouage d'escarpe... — (Michel Corday, L'envers de la guerre : journal inédit 1914-1916, Flammarion, 1932, p.145)
    • Vous fûtes les compagnes de ma captivité. — La tourterelle gémit quand elle a perdu sa compagne.
  2. Jeune fille par rapport à celles qui font leurs études avec elle.
    • Compagne de collège, de cours.
  3. Femme par rapport à son mari.
    • Il est mort le 12 juillet 1935, dans une retraite sereine, entourée de sa vaillante compagne, modèle de dévouement et de courage, et de ses enfants. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Prendre, se choisir une compagne.
  4. (Figuré) Chose qui en accompagne d’autres, qui s’y trouve ordinairement jointes.
    • La médiocrité, compagne du repos. — Les infirmités, compagnes de la vieillesse.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]