copain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Début du XVIIIe siècle) Altération populaire de compain (en ancien français, cas sujet de compagnon), soit « qui partage le même pain ». Le féminin copine, est analogique des formes en -in/-ine.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin copain
\kɔ.pɛ̃\
copains
\kɔ.pɛ̃\
Féminin copine
\kɔ.pin\
copines
\kɔ.pin\

copain \kɔ.pɛ̃\ masculin

  1. (Familier) Camarade, personne que l’on apprécie bien.
    • Ça tombe bien : El Padrino marche à voile et à vapeur, et ce sont, semble-t-il, des copains de son milieu qui lui dégotent en 1983 un emploi de top-model masculin à Mexico, capitale fédérale. — (Patrick Bard, La Frontière, Éditions du Seuil, 2002, 2015)
    • – Tu veux dire que toi et James Dean, vous êtes copains?
      – Au sens où vous l’entendez, vous les Français, oui. Sans hésiter, je peux dire que nous partageons souvent le même pain.
      — (Jean-Pierre Alaux, Une dernière nuit avec Jimmy, Calmann-Lévy, 2010, p. 63)
  2. (Familier) Amoureux.
    • Une bonne femme pas mal du tout l'accompagnait. Une flic, sans doute, ou sa nouvelle copine, ou les deux. Aucun ne voulait répondre aux journalistes. — (Maud Tabachnik, Ne vous retournez pas, Albin Michel, 2010)
    • Bien sûr que j’ai déjà eu des copains, tu m’as pris pour une blédarde ou quoi ? Je suis née et j’ai grandi en France, moi ! Hi hi hi !!! Mon dernier mec, je l’ai plaqué il y a 15 jours, parce qu’il était un peu trop jeune pour moi, niveau sexuel ! — (Alain Berthoud, Banlieue Sud : Garçons et Filles, Lulu.com, 2015, p. 147)

Synonymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]