apprécier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin appretiare.

Verbe [modifier le wikicode]

apprécier \a.pʁe.sje\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Déterminer, estimer, ressentir.
    • Quand l’aéroplane américain se détacha enfin, […], Bert n’apprécia le fait que parce que le Vaterland fit dans les airs un bond prodigieux, cause d’un nouveau vertige. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 253 de l’éd. de 1921)
    • Depuis l’Argonne de 1914, […] je n’ai pas l’oreille si mal bâtie que d’avoir, en vingt et un ans, oublié l’art d’apprécier au son la trajectoire d’un obus et le point de chute probable. — (Marc Bloch, L’étrange défaite : La déposition d’un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, p.86)
    • Beaucoup de ces trentenaires auraient certainement apprécié qu'il leur proposât la botte, mais il était certain qu'elles ne pourraient pas lui offrir le plaisir procuré par ses jeunes amantes. — (Pascal Gonthier, En courant vers le Minotaure, Éditions Publibook, 2009, p.136)
    • Ce mode de publication n’exclut pas, à titre exceptionnel, une publication au Journal officiel lorsque l’importance de la circulaire, appréciée par le secrétaire général du Gouvernement, le justifie. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
  2. Estimer, évaluer, fixer la valeur ou le prix.
    • Apprécier des meubles.
    • Ce collier de perles a été apprécié à cent mille francs, a été apprécié cent mille francs.
    • À combien a-t-on apprécié ce mobilier ? On l’a apprécié à tant.
  3. Avoir suffisamment de clairvoyance pour reconnaître la valeur de.
    • Les coups ne m’ont jamais rien fait. Au contraire, je leur dois de m’être créé tout jeune une philosophie qui me permet aujourd’hui d’apprécier de suite et sans arrière-pensée les bons et les mauvais moments. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Quel sociologue appréciera le ferme flou des dernières démocraties qui auront lutté contre l’angoisse ambiante par le ponceau d’un spencer ou le jacquard d’un pull-over ? — (Pierre Daninos, Made in France, Julliard, 1977)
  4. Tenir en estime, en parlant d’une personne ou d’une chose.
    • Après le plaisir d’être apprécié par les gens intelligents, il n’y en a pas de plus grand que celui de n’être pas compris par les brouillons qui ne savent exprimer qu’en charabia ce qui leur tient lieu de pensée ; […]. — (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • Il fut intéressé par la salade de carottes râpées en longues lamelles. Il en prit une fourchettée, mâcha. Le goût le surprit. Il n’appréciait pas. — (Roger Hanin, Les sanglots de la fête, Grasset, 1996)
    • Elle retourna jusqu'au bout du quai et il était là, un peu en retrait derrière une voiture garée, assis sur un boulard. Il la fit sursauter, ce qu'elle n’apprécia pas du tout. — (Lisa McInerney, Hérésies glorieuses, traduit de l'anglais (Irlande) par Catherine Richard-Mas, Éditions Joëlle Losfeld, 2017, chap. 3)

Synonymes[modifier le wikicode]

Tenir en estime :

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Gthumb.svg Cette page a été listée dans les pages à vérifier .
Merci d’en discuter sur la page Discussion « apprécier ».
À vérifier : l’exactitude des traductions.
Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]