guignolisation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De guignoliser avec le suffixe -ation, ce premier lui-même de guignols.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
guignolisation guignolisations
\ɡi.ɲɔ.li.za.sjɔ̃\

guignolisation féminin

  1. Action de rendre ridicule comme un guignol, ou résultat de cette action.
    • Pour Jean-Luc Mélenchon, candidat à l’investiture du Front de gauche pour la présidentielle, « tout ça est une guignolisation de la politique, absolument invraisemblable », « une fabrication des instituts de sondages », c’est comme si « le père Noël était en tête ». — (« Sarkozy critiqué après un sondage donnant Marine Le Pen en tête au 1er tour de la présidentielle », AFP sur 20 Minutes, <20minutes.fr>, 5 mars 2011)
  2. (France) Action de guignoliser, d’avoir une marionnette à son effigie sur le programme télévisée caricaturale Les Guignols de l’info, ou résultat de cette action.
    • Les politiques avouent redouter et dans le même temps espérer leur « guignolisation ». Le téléspectateur a parfois même l’impression que ce n'est pas la marionnette qui imite le politique mais l’inverse. — (Jean Garrigues et Frédéric Attal, La France de la Ve république: 1958-2008, 2008)
    • Karl Lagerfeld a fini par annuler l’effet négatif de sa guignolisation. Il l’a même positivée, en l’accompagnant. Jusqu’à citer sa marionnette pour son propre usage, d’où des feed backs rigolos lorsque le « Karl » avec guillemets autocite le vrai Karl qui vient lui-même de le mimer : l’effet « boucles d’oreilles de la Vache qui rit ». — (« Lagerfeld à Versailles : un Prussien chez l’Autrichienne », La Règle du jeu, n°38, 2008)


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]