hagiographe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien ἅγιος, hagios (« saint ») et γραφή, graphê (« écriture ») avec deux évolutions de sens : « écriture sur les saints » et « relatif aux saintes Écritures ».

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hagiographe hagiographes
\a.ʒjɔ.ɡʁaf\

hagiographe \a.ʒjɔ.ɡʁaf\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne cette partie de l’Ancien Testament qui n’est ni de Moïse, ni des prophètes.
    • Livres hagiographes.
  2. Exagérément laudatif, qui relève de l’hagiographie.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hagiographe hagiographes
\a.ʒjɔ.ɡʁaf\

hagiographe \a.ʒjɔ.ɡʁaf\ masculin

  1. Auteur qui écrit sur la vie et les actions des saints.
    • Ce fait est tiré de la vie de saint Mervé, personnage resté longtemps énigmatique, que dom Lobineau classe parmi les « saints inconnus » et que la plupart des hagiographes passent sous silence. — (Jacques Naveau, Recherches sur Jublains et sur la cité des Diablintes, Documents archéologiques de l’Ouest, Conseil général de la Mayenne, 1997, page 38)
    • Les Bollandistes sont des hagiographes célèbres.
  2. Auteur qui fait l’hagiographie d’une personne.
    • Dans le même sens un des hagiographes du grand romancier [Proust] veut qu'il ait peint l'amour, la jalousie, hors de toute vue abstraite, mais selon la méthode spinoziste. — (Benda, Fr. byz.,1945, p. 66)

Hyperonymes[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]