inframince

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Vers 1930, Marcel Duchamp tente de cerner la notion d'inframince en 46 notes, flottantes puis compilées par Paul Matisse dans un fac-similé publié en 1981.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inframince inframinces
\ɛ̃.fʁa.mɛ̃s\

inframince \ɛ̃.fʁa.mɛ̃s\ masculin

  1. Concept esthétique créé par Marcel Duchamp désignant une différence ou un intervalle imperceptible, parfois seulement imaginable, entre deux phénomènes.
  2. (Par métonymie) Cette même différence.
    • La différence entre deux objets faits en série (sortis du même moule) est un inframince quand le maximum de précision est obtenu. — (Nathalie Roelens, Wanda Strauven, Homo orthopedicus: Le corps et ses prothèses à l’époque (post)moderniste, page 300)
    • Le possible est un inframince. La possibilité de plusieurs tubes de couleur de devenir un Seurat est « l’explication » concrète du possible comme inframince. Le possible impliquant le devenir – le passage de l’un à l’autre a lieu dans l'inframince. Allégorie de l’oubli. — (Marcel Duchamp cité par Manuela De Barros, Duchamp & Malevitch: Art & théories du langage, page 139)
    • Quand la fumée de tabac sent aussi de la bouche qui l’exhale, les deux odeurs s’épousent par inframince (inframince olfactif). — (Marcel Duchamp cité par Manuela De Barros, Duchamp & Malevitch: Art & théories du langage, page 139)

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
inframince inframinces
\ɛ̃.fʁa.mɛ̃s\

inframince \ɛ̃.fʁa.mɛ̃s\ masculin et féminin identiques

  1. Selon le concept esthétique du même nom, se dit d’un phénomène imperceptible ou d’une différence si ténue qu’on ne peut que l’imaginer.
    • Séparation inframince entre le bruit de la détonation d’un fusil (très proche) et l’apparition de la marque de la balle sur la cible. — (Marcel Duchamp cité par Manuela De Barros, Duchamp & Malevitch: Art & théories du langage, page 139)
    • La chaleur d’un siège (qui vient d'être quitté) est inframince.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]