inviolabilité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de inviolable avec le suffixe -ité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inviolabilité inviolabilités
\ɛ̃.vjɔ.la.bi.li.te\

inviolabilité \ɛ̃.vjɔ.la.bi.li.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est inviolable.
    • Emma, malheureuse depuis longtemps, offensée de la veille, demandait à finir sa vie dans le monastère où s’était écoulée sa jeunesse, et faisait répondre qu’au besoin elle invoquerait l’inviolabilité du lieu. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • En France nous sommes traditionnels. […]. C'est l'extérieur des institutions, et non leur essence, qui possède chez nous le privilège de l'inviolabilité. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • La justice, en tant qu’elle veut l’inviolabilité de la personne humaine par le seul fait qu’elle est humaine, ne saurait considérer l’homme que dans l’abstrait. — (Julien Benda, La trahison des clercs : Appendice des valeurs cléricales, 1927, éd. 1946)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]