irrationalité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xixe siècle) De rationalité avec le préfixe négatif ir-.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
irrationalité irrationalités
/i.ʁa.sjɔ.na.li.te/

irrationalité /i.ʁa.sjɔ.na.li.te/ féminin

  1. Caractère irrationnel de quelque chose ; absence de rationalité.
    • L’irrationalité ne peut se définir qu’en fonction d’une raison idéalement posée. (G. Marcel, Journal, 1914)
    • […] et il est important que la population prenne conscience du véritable danger que représente cette course folle vers la connaissance de l'avenir à l'aide de méthodes qui, en général, ne reposent sur aucun élément tangible et qui font montre d’irrationalité la plus totale. (Claude Mac Duff, Survol des croyances et "religions" extraterrestres, dans Le Québec sceptique, n°18, mai 1991)
  2. (Mathématiques) État de ce qui est irrationnel, en parlant des nombres, des équations, etc.
    • En 1900, Hilbert […] a posé toute une série de problèmes non résolus; le septième concerne l’irrationalité et la transcendance de certains nombres. (Gds cour. pensée mathématique, 1948)
    • Un autre cheminement est envisagé pour la première démonstration de l’irrationalité de √2. Il se fonde sur une remarque arithmétique : Le double d’un carré parfait n’est jamais un carré parfait (Wikipédia, Racine carrée de deux).

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]