jusquiame

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin hyoscyamus emprunté au grec ancien ὑοσκύαμος, hyoscamos (« fève de truie ») .

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
jusquiame jusquiames
\ʒys.kjam\
Jusquiame noire
Jusquiame blanche

jusquiame \ʒys.kjam\ féminin

  1. (Botanique) Genre de plantes de la famille des Solanacées, dont l’espèce commune la jusquiame noire, ou hanebane, est vénéneuse, narcotique, d’une odeur désagréable, et s’employait en médecine comme calmant.
    • Bien sûr, il n’attendait pas un miracle de cette longue feuille rugueuse couverte d’un duvet blanchâtre, mais il eut soudain une envie désespérée de chercher, dans cette prairie aux couleurs chatoyantes et aux odeurs capiteuses, les plantes médicinales dont le nom lui revenait à la mémoire : l’aconit, la belladone, l’ergot de seigle, la stramoine, la jusquiame, le colchique, la digitale, l’adonis, le sénevé, le raisin d’ours, la gentiane, le muguet, la saponaire, la prêle, la potentille, la quintefeuille, le tussilage, le millepertuis, le genévrier, la mille-feuille, l’orchidée, l’aunée, le mélilot et la myrtille. — (Branimir Šćepanović‎, La Bouche pleine de terre, 1975. Traduit du serbo-croate par Jean Descat, 1975. Éditions du Rocher, 2008, pp. 77-78.)
    • On a calculé qu’une jusquiame peuplerait de plantes le globe en quatre ans, et que deux harengs rempliraient la mer en dix ans.— (Alexandre Bérard, Une Loi anti-économique sur Wikisource Article sur Wikisource, 21 p., Mougin-Rusand, 1890, p.8)
  2. (En particulier) La jusquiame noire.
    • En vertu de ce principe des homœopathes : similia similibus curantur, l’aconit, la stramoine, la jusquiame, seraient capables de susciter cette névrose chez l’homme ou l’animal bien portant, puisqu’ils prétendent la guérir par ces médicaments. C’est ce qui, croyons-nous, est à démontrer. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]