latomie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Mot d'origine grecque ancienne composé de λας, las (« pierre ») et de τέμνω, témno (« couper »), par l'intermédiaire du latin latomiæ.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
latomie latomies
\la.tɔ.mi\

latomie \la.tɔ.mi\ féminin

  1. (Antiquité) Carrière de pierre ou de marbre.
    • Comme ses devanciers, il admet l’existence des arénaires et des latomies, c’est-à-dire des carrières de sable et de pierre ouvertes par les Romains antérieurement au christianisme ; mais il soutient qu’elles n’ont aucun rapport avec nos catacombes ; […]. — (L.-F. Jéhan (de Saint-Clavien), Dictionnaire des origines du christianisme, Paris : chez Jacques-Paul Migne, 1856, p. 215)
    • Celui qui rêve un jour d’étranges latomies, et c’est un peu après midi, à l’heure de grande viduité ; — (Saint-John Perse, Exil, 1941, p. 30)
  2. (Antiquité) Anciennes carrières où l’on renfermait des prisonniers.
    • Le jardin des capucins s'étend sur l’emplacement des anciennes latomies ou carrières. C’est de ces carrières et de celles qui sont près de l’amphithéâtre, que sortit toute la Syracuse antique avec ses murailles, ses temples, ses palais……C’est dans ces latomies que furent enfermés les Athéniens prisonniers après la défaite de Nicias, Les onze latomies à Syracuse étaient tellement encombrées, qu’une maladie épidémique se mit parmi ces malheureux, et que les Syracusains, craignant qu’elle ne s'étendît jusqu'à eux, renvoyèrent à Athènes tous ceux qui purent citer de mémoire douze vers d’Euripide. C’est encore dans une de ces latomies que fut renvoyé le fameux philosophe qui, pour toute louange aux vers que lui lisait Denys, fît cette réponse devenue proverbiale: Qu’on me ramène aux carrières. Dans ce pays où aucune tradition ne se perd, eût-elle trois mille ans, on appelle cette latomie, la latomie de Philoxène. — (Alexandre Dumas, Syracuse)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]