prisonnier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De prison, avec le suffixe -ier.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin prisonnier
\pʁi.zɔ.nje\
prisonniers
\pʁi.zɔ.nje\
Féminin prisonnière
\pʁi.zɔ.njɛʁ\
prisonnières
\pʁi.zɔ.njɛʁ\
Prisonnier dans un cachot de la Bastille, d'après nature

prisonnier masculin

  1. Celui, celle qui est arrêté pour être mis en prison, ou qui y est détenu.
    • Gilbert désigna la comtesse de Charny, et le directeur ordonna à un porte-clefs de conduire le citoyen Gilbert à la chambre de la prisonnière. (Alexandre Dumas, La Comtesse de Charny, vol.3)
    • J'ai vu des prisonniers jetés à coups de matraque d'un étage à l'autre et qui, hébétés par la torture et les coups, ne savaient plus que murmurer en arabe les premières paroles d'une ancienne prière. (Henri Alleg, La Question, 1957)
  2. Celui qui a été pris à la guerre.
    • Le lieutenant Souchier a reçu de sa femme la nouvelle qu'il y a quarante prisonniers à Roanne! Pas un enfant, pas une vieille paralytique, sur la route de Charlieu, qui ne les ait déjà vus. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Encore en 1870, une servante prussienne disait à un prisonnier français employé dans la ferme où elle travaillait : « Quand la guerre sera finie, je t’épouserai ; cela t’étonne ce que je te dis là, mais tu sais, pour nous, le patriotisme cela ne veut pas dire grand-chose. » (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, éd. 1946)
  3. (Figuré) Celui qui a perdu sa liberté d’action.
    • Vous êtes prisonnier de votre parti. — Il est prisonnier de son passé.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

  • prisonnier de guerre
  • prisonnier d’État (celui qui est arrêté, qui est enfermé pour quelque action contraire à la sûreté de l’État, sans avoir été jugé et condamné par un tribunal ordinaire)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin prisonnier
\pʁi.zɔ.nje\
prisonniers
\pʁi.zɔ.nje\
Féminin prisonnière
\pʁi.zɔ.njɛʁ\
prisonnières
\pʁi.zɔ.njɛʁ\

prisonnier masculin

  1. Qui est emprisonné.
    • En ce moment, je conçus l’idée de faire prisonnier le prêtre et de le tuer ou d’obtenir ma liberté en échange de la sienne. (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • C'est là aussi que végètent misérablement les bédouines qui ont voulu suivre leurs maris prisonniers. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 94)
  2. Qui est pris ; qui est entravé dans ses mouvements.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]