longiligne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de longi- (« long ») et ligne.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
longiligne longilignes
\lɔ̃.ʒi.liɲ\

longiligne \lɔ̃.ʒi.liɲ\ masculin et féminin identiques

  1. De taille longue et mince, et avec des membres longs et minces.
    • Leur morphologie longiligne s’accorde avec des origines méridionales de type savanes africaines. — (Pascal G. Picq, Au commencement était l’homme, 2003)
    • Enfant, il est remuant et turbulent, il grandit beaucoup ‒ sa future constitution longiligne se profile ‒, devient frileux mais a besoin d’air, se fatigue vite et reste maigre malgré un appétit normal. — (Bernard Chemouny et François Poulain, Le guide de l’homéopathie, 2008)
    • Nu, il regarde sa carcasse longiligne, ses muscles secs, tendus sur ses os saillants. Rassuré que ça tienne encore debout. — (Hervé Le Corre, Après la guerre, Éditions Rivages, 2014)

Synonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
longiligne longilignes
\lɔ̃.ʒi.liɲ\

longiligne \lɔ̃.ʒi.liɲ\ masculin

  1. Espèce de taille longue et mince, et avec des membres longs et minces par opposition à une autre espèce.
    • C’est ainsi que le lévrier russe est le longiligne de l’épagneul, dont le pékinois est le bréviligne et que le lévrier écossais est le longiligne du mâtin, dont le bréviligne est le carlin. — (Maurice Halbwachs et al., Le point de vue du nombre 1936, 2005)

Antonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]