maîtresse vitre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
maîtresse vitre maîtresses vitres
\mɛ.tʁɛs vitʁ\

maîtresse vitre \mɛ.tʁɛs vitʁ\ féminin

  1. (Architecture) Principal vitrail d’une église, d’une cathédrale, etc.
    • Que les armoiries apposées à la maîtresse vitre du chœur, & un banc posé dans le chœur, à l’endroit le plus honorable, n’autorisent pas à prétendre les droits honorifiques dans la même église. (Abrégé du recueil des actes, titres et mémoires concernant les affaires du clergé de France, Guillaume Desprez / Jacques Garrigan, Paris / Avignon, 1771, 2e éd., p. 652)
    • À l’intérieur, la maîtresse vitre porte la date de 1556. (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d’après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893–1894, Calmann-Lévy, Paris, 1937, p. 74)
    • La maîtresse vitre, du XVe siècle, raconte comme souvent la Passion de Jésus. C’est aussi une belle œuvre. (Eugène Royer, Joël Bigot, Guide des chapelles en Bretagne, Éditions Jean-Paul Gisserot, 2000, p. 97)
    • C’est lui qui, dans les années 1540, réalise, à Louvigné-de-Bais, les vitraux commandés par Guy III d’Espinay et sa femme Louise de Goulaine, de même que, probablement, la maîtresse-vitre de Champeaux, don des mêmes mécènes. (Restif Bruno, La Révolution des paroisses : Culture paroissiale et réforme catholique en Haute-Bretagne aux XVIe et XVIIe siècles, Presses universitaires de Rennes, 2015)

Variantes[modifier]

Traductions[modifier]