marmoréen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin marmoreus (« de marbre »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin marmoréen
\maʁ.mɔ.ʁe.ɛ̃\
marmoréens
\maʁ.mɔ.ʁe.ɛ̃\
Féminin marmoréenne
\maʁ.mɔ.ʁe.ɛn\
marmoréennes
\maʁ.mɔ.ʁe.ɛn\

marmoréen \maʁ.mɔ.ʁe.ɛ̃\

  1. Qui a la nature ou l’apparence du marbre.
    • Calcaires marmoréens.
    • La salle de danse offrit cette inoubliable invention, que le service fut fait par de belles filles aux formes impeccables qu’au moyen de draperies et de masques blancs on avait transformées en statues marmoréennes. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Partout le marbre blanc régnait. De la pierre marmoréenne émanait une douce clarté que les délicates nervures noires qui la parcouraient ne suffisaient pas à affaiblir. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 365.)
  2. (Figuré) Qui a l’apparence du marbre, des statues en marbre.
    • Il faut lire, relire, re-relire, et presque apprendre par cœur le discours que prononça André Malraux, dans le vent glacé de cet hiver 1964, sous les yeux d’un De Gaulle plus marmoréen que de coutume. — (Philippe Labro, in journal CNEWS, 21 décembre 2018)
    • Lors, sans tergiverser plus longtemps, notre excentrique demoiselle quitta ses voiles éthérés et plongea dans les flots son corps somptueux jusqu’à ses marmoréennes épaules. — (Anton Tchekhov, Le Roman d’une contrebasse, traduction Anne Coldefy-Faucard, Librio 698, 2004, E.J.L.)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]