morue verte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De morue et vert.

Locution nominale [modifier le wikicode]

morue verte \mɔʁy vɛʁt\ féminin

  1. Morue salée.
    • Sur les différents marchés, la morue se présente de deux façons : si elle n'a été que salée, elle porte le nom de morue verte ou blanche. Salée et séchée, elle est alors connue comme de la morue sèche ou merlue. — (Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, vol. 1, « Des origines à 1791 », 2013, p. 102)
    • Le commerce de la morue date de l'an mil, quand les premiers pêcheurs basques et ibères, à la suite des Vikings, allaient jusqu'à Terre-Neuve et aux côtes du Labrador. Sur le bateau, la morue était ouverte, lavée, salée et empilée. Le poisson rapporté était appelé « morue verte ». Elle alimentait le négoce, soit pour la vente en « repaqué » – à nouveau lavée, brossée et enduite de sel –, soit pour le séchage, à Bègles (Gironde), à l'embouchure de la Garonne, qui, jusqu'en 1938, possédait les plus importantes sécheries de morue verte de France. — (Le Monde, 3 août 2011)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]