vert

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Vert

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin vĭrĭdis (« vert, verdoyant ; (au figuré) vert, frais, vigoureux »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin vert
/vɛʁ/
verts
/vɛʁ/
Féminin verte
/vɛʁt/
vertes
/vɛʁt/

vert /vɛʁ/

  1. Qui est d’une couleur semblable à celle des feuilles, des herbes.
    • Drap vert. — Satin vert. — Sous la verte feuillée. — Vert comme pré.
    • Tout est vert au printemps. — Des arbres toujours verts.
  2. Qualifie les arbres, les plantes qui ont encore quelque sève, du bois qui n’a pas encore perdu son humidité naturelle depuis qu’il est est coupé.
    • Cet arbre n’est pas mort comme vous le dites, il est encore vert.
    • Malgré la sécheresse, ce gazon est encore vert. — Ce bois ne brûlera pas, il est trop vert.
  3. (Figuré) Qualifie un homme âgé qui a encore de la vigueur.
  4. (Par extension) Qualifie une vieillesse saine et robuste.
    • C’est une bénédiction de vivre une verte vieillesse.
  5. (Spécialement) Qualifie un cuir qui n’a pas été corroyé.
  6. (Spécialement) (Pêche) Qualifie une morue qui n’a pas été séchée.
  7. Qui n’a pas encore la maturité requise.
    • La noix verte du cocotier donne une eau rafraîchissante, […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
    • Ces fruits sont trop verts pour les cueillir. — Des raisins encore tout verts.
  8. (Spécialement) Qualifie un vin qui n’est pas encore assez fait.
  9. (Figuré) Qui est vif, âpre, rude.
    • Une verte réprimande.
  10. (Péjoratif) Peu châtié, en parlant de ce que l’on dit.
    • Voilà un langage bien vert pour une jeune fille.
  11. (Politique) Relatif aux mouvements politiques écologistes.
    • Le parti vert.
  12. (Par extension) Relatif à l’environnement.
    • Autre question: combien de ces emplois promis sont-ils « verts » ? Peut-on parler de métier vert pour la pose des rails de tramway par exemple? (Agathe Remoué, Où sont les emplois verts, dans l'Usine nouvelle, n°3177, 28 janvier 2010)
    • Énergie verte.
  13. (Par exagération) Très pâle sous l'effet d'une forte émotion.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vert verts
/vɛʁ/

vert /vɛʁ/ masculin

  1. Couleur verte. — #C2F732 #00FF00 #10E010 #208000 #095228
    • Les pâturages, enclavés dans les bois de tous côtés, sauf au levant, où des haies vives érigeaient leurs épaisses barrières épineuses, restaient d’un vert dru malgré la chaleur torride de cette fin d’été. (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Quelques luzernières; le Sainfoin jette de-ci de-là, au printemps, une note gaie dans la monotonie des verts. (Josias Braun-Blanquet & J. Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de Géobotanique Méditerranéenne et Alpine, Montpellier, communication n°61, 1937)
    • Des feux tantôt roses, tantôt d’un bleu acide qui tournait au vert pomme, scintillaient à l’extérieur des Folies. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
  2. (Spécialement) Couleur verte préparée pour la peinture ou la teinture.
    • Vert de chrome. — Vert Véronèse.
  3. (Par extension) (Chimie) Nom de diverses substances colorées ou colorantes.
  4. (Minéralogie) Roche ou marbre de cette couleur.
    • Vert antique. — Vert de Corse. — Vert de Gênes, de Saxe.
  5. L’herbe qu’on fait manger vertes aux chevaux.
    • Mettre des chevaux au vert.
    • Faire prendre le vert à des chevaux. — Leur faire quitter le vert.
  6. Acidité du vin qui n’est pas encore fait.
    • Ce vin a du vert.
  7. (France) (Politique) Document relié en vert représentant le budget voté par le Parlement, par opposition au bleu, le budget proposé par le gouvernement.
    • Le vert du budget.
  8. (Sport) Au golf, zone entourant chaque trou, dont la pelouse est particulièrement verte.
  9. (Par ellipse) Feu vert.
    • J’ai attendu le vert pour démarrer.
  10. (Physique) Un des trois charges de couleur du quark, les deux autres étant le rouge et le bleu.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin viridis.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

vert /Prononciation ?/

  1. Vert.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

vert /Prononciation ?/ masculin

  1. Vert (couleur).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

vert /Prononciation ?/

  1. Variante de vair.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (vert)

Ancien occitan[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin viridis.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

vert masculin

  1. Vert.

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin viridis.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

vert /Prononciation ?/

  1. Sinople (héraldique).