teinture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin tinctura qui donne l’ancien français tainture.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
teinture teintures
\tɛ̃.tyʁ\

teinture \tɛ̃.tyʁ\ féminin

  1. Liquide préparé pour teindre.
    • À Arles, l’archevêque, qui avait le monopole de l’exploitation de la graine d’écarlate, avec laquelle on fabriquait la teinture rouge, ne traitait, pour la vente de ses récoltes, qu’avec les juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Couleur que ce liquide laisse sur les étoffes et sur les autres choses que l’on teint.
    • Du drap d’une belle teinture, d’une bonne teinture. - Ce drap a bien pris la teinture.
  3. Action, art de teindre.
    • Envoyer à la teinture. La teinture est un art fort ancien. - La teinture demande beaucoup de soin.
  4. (Chimie) (Pharmacologie) Dissolution d’une substance dans l’alcool, dans l’éther, etc.
    • Teinture de tournesol. - Teinture d’iode.
  5. (Figuré) Connaissance superficielle dans quelque science, dans quelque art.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]