superficiel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin superficialis.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin superficiel
\sy.pɛʁ.fi.sjɛl\
superficiels
\sy.pɛʁ.fi.sjɛl\
Féminin superficielle
\sy.pɛʁ.fi.sjɛl\
superficielles
\sy.pɛʁ.fi.sjɛl\

superficiel \sy.pɛʁ.fi.sjɛl\ masculin

  1. Qui n’intéresse que la superficie ; qui est uniquement en surface.
    • S'il n'y a aucun signe plessimétrique ou stéthoscopique indiquant une lésion superficielle du poumon, et si la respiration est simplement affaiblie, on ne peut guère hésiter qu'entre l'existence d'indurations centrales ou disséminées et un état emphysémateux du poumon. — (Commentaire sur De l'auscultation plessimétrique, du docteur Noël Gueneau de Mussy (article paru dans L'Union médicale, 1976, n° 83, 85 & 87), publié dans Archives médicales belges, 1876, vol. 10, p. 198)
    • Dans les terres noires (tirs), les résultats sont moins aléatoires. […]. En été, elles se dessèchent et se crevassent, et les premières pluies de l'automne font couler dans les fentes les couches superficielles délayées, exposant ainsi des terrains toujours nouveaux à la surface. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 220)
    • Le déchaumage est donc une façon culturale légère, destinée, en remuant la couche superficielle du sol, à enterrer les mauvaises graines, pour qu'elles germent au plus vite. — (Les mauvaises herbes et leur destruction, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, p. 86, éditions La Terre nationale)
  2. (Figuré) Ce qui s’arrête à l’extérieur, ce qui effleure et n’approfondit pas.
    • Cet aperçu très superficiel montre en tous les cas le sérieux et l'aléa de la navigation dans ces régions. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Car si les Goths, les Francs et les Burgondes embrassèrent le christianisme, ils le firent d'une manière superficielle et ils se laissèrent facilement gagner aux hérésies, en particulier à l'arianisme. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    1. Se dit également des personnes.
      • Un homme superficiel.
      • Un esprit superficiel.
      • Un observateur superficiel.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]