pivert

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Pivert


Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (XVIe siècle)[1] Composé de pic et de vert.
(Nom 2) Le même terme pivert désigne également depuis longtemps le martin-pêcheur dans certaines régions de France (Côte d'Or, Jura, etc.), même employé seul. On l'appelle un peu partout également pivert bleu ou pivert d'eau pour bien le distinguer du pic vert.[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pivert piverts
\pi.vɛʁ\
Un pivert.
Il y a une ressemblance superficielle entre le pic vert et le martin-pêcheur (illustré ici), d'où cet autre emploi de pivert dans plusieurs régions (2).

pivert \pi.vɛʁ\ masculin

  1. (Ornithologie) Pic au plumage jaune et vert.
    • Le pivert ne tambourine pas, et se nourrit principalement au sol.
    • Le pivert, ou picvert, est le plus connu des quelque 200 espèces de pics. — (Pierre Avenas, ‎Henriette Walter, La mystérieuse histoire du nom des oiseaux, 2007)
    • Bonne chasse, brave Bâti! rapportez-nous quelque oiseau, un gros geai bleu à moustaches, un beau compère-loriot noir et jaune, ou un de ces méchants piverts qui font des trous dans nos arbres. — (Charles Nodier, Contes, textes et documents inédits, 1961.)
  2. (Ornithologie) (Côte d'Or) (Jura) L'un des régionalismes désignant le martin-pêcheur.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Pic vert (1)
Régionalismes :
Surnoms :
Martin-pêcheur (2)

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Pic vert (1)
Martin-pêcheur (2)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « pivert », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. Eugène Rolland (1879) Faune populaire de la France, Tome II- Les Oiseaux sauvages, Maisonneuve et Cie, Paris, 1879, pp. 70-71