oiseau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1080) Du moyen français oyseau, de l’ancien français oisel, du latin aucellus (« petit oiseau »), forme contractée de *avicellus, diminutif du latin classique avis (« oiseau »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
oiseau oiseaux
\wa.zo\
La mésange est un oiseau. (1)

oiseau \wa.zo\ masculin

  1. (Ornithologie) Animal vertébré théropode, à deux pattes et deux ailes, ovipare, homéotherme, au corps couvert de plumes et qui possède un bec corné dépourvu de dents.
    • Après une autre étape de quatre heures, atteignons Souk El-Arbâ (le marché du mercredi), dans un cirque rocheux où les pluies ont formé de nombreux étangs regorgeant d’oiseaux aquatiques : canards, poules d'eau, bécassines, hérons, etc. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 152)
    • Un ramier s’échappait des cimes, de petits oiseaux gazouillaient une timide chanson d’automne. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.2, 1910)
    • Et puis, il y a des oiseaux qui ont des plumes rouges, vertes et jaunes, et qui chantent... — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Les oiseaux innombrables nichent dans les falaises escarpées, et effarés par la sirène des navires, s'envolent en nuages bruyants. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • En Lorraine, ils engluent les petits oiseaux chanteurs. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    1. (Fauconnerie) Oiseau de proie.
      • Un oiseau dressé pour la chasse.
      • Oiseau de haut vol.
      • Chasse à l’oiseau.
  2. (Péjoratif) Individu extravagant.
    • Quel drôle d’oiseau !
  3. Exercice de tir où l’on abat d’un coup de fusil ou d’un coup de flèche la figure d’un oiseau attachée au haut d’une perche.
    • Ce qu’il voit encore, ce sont des soudards qui, […], criblent de coups d’arquebuse un oiseau de bois fiché à la pointe d’un mai. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
  4. Avion.
    • Donc, je suis dans un avion. Et cet avion ronronne comme tous les avions en vol. Mais, soudain, la porte de l'oiseau s'ouvre, un gars me prend par les pieds et me jette dans le vide sans qu'il me soit possible de réagir. — (San-Antonio, Bas les pattes!, Éditions Fleuve noir, 1954, chap. XVI)
  5. (Familier) (Langage enfantin) Organe sexuel mâle, pénis
    • Elle le connaît ton petit oiseau, Coop, elle connaît tous nos petits oiseaux. En tout cas, elle connaît le mien, c’est sûr.— (Saïdeh Pakravan, La Trêve, 2016.)
  6. (Maçonnerie) Sorte de hotte dont les manœuvres se servent pour porter le mortier sur leurs épaules.
    • Porter l’oiseau.
  7. Oiseau de Limousin : Assemblage de planches à angle droit, munies de deux manches que l'on passe sur les épaules, et qui servait autrefois aux maçons à porter des matériaux.
Variantes[modifier]
  • En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une si on le désire quand on veut expliciter le fait qu’on ne parle pas d’individus, mais qu’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « oiseau [wa.zo] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]