fusil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Ancien français foisil, fuisil. Du latin populaire *focilis (petra), littéralement « (pierre) à feu », dérivé du latin focaris, focus, « de feu, feu ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fusil fusils
\fy.zi\
Un fusil, arme à feu portative
Fusil d’aiguisage
Armoiries avec un fusil (sens héraldique)

fusil \fy.zi\ masculin

  1. (Vieilli) Petite pièce d’acier avec laquelle on battait un silex pour en tirer du feu.
    • Vous savez (…) que l'école (…) est bâtie de bois et qu'il suffirait d'un fusil et d'un copeau pour la faire flamber comme un vrai feu de la Saint-Jean. — (France, Opinions J. Coignard, 1893)
  2. (Par extension) (Vieilli) Pièce d’acier qui couvrait le bassinet de certaines armes à feu, et contre laquelle donnait le silex qui était au chien.
    • Fusil d’arquebuse. — Fusil de pistolet.
    • Arquebuse à fusil. — Pistolet à fusil.
  3. (Par extension) Arme à feu portative qu’on tire en l’épaulant, et munie d’un mécanisme dont le mouvement de percussion enflamme la poudre renfermée dans le canon.
    • Le feu des fusils Mauser commença ; ce fut un vacarme épouvantable dans lequel on percevait le ronflement des obus à la lydite, le crépitement des fusils Metford, les éclats des mitrailleuses boers et les sifflements des Mauser. — (Le Mémorial d’Aix, du 25 janvier 1900, page 1)
    • Notre arsenal se compose du Winchester et du sabre d'ordonnance de notre cavalier d'escorte, d'un fusil de chasse à deux coups, un « idéal » de la manufacture de St-Etienne, […] et d'un bon revolver tirant des balles cal. 450 que je porte à la ceinture. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)
    • Jusqu’ici, il s’était promené avec son fusil sous le bras, plein d’un sentiment d’altière sécurité. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 356 de l’éd. de 1921)
    • Notre chien de chasse suit mes promenades quand je prends un fusil et m’abandonne quand je me contente d’un revolver. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Les chasseurs s’étaient précipités sur leurs fusils, mais je donnai l’ordre de les remettre au râtelier. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  4. (Par extension) Habile tireur.
    • Comme ils étaient, en ce temps-là, les deux seuls fusils de la commune, dès qu’un paysan avait repéré les lieux et heures de sortie d’un lièvre, […], il s’en venait annoncer la chose à l’un ou l’autre des deux compères. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le Glaoui avait amené cinq cents cavaliers, les Rehamma autant et le Goundafi deux cents. Ces douze cents fusils formèrent le noyau le l’armée hafidiste. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 162)
  5. (Cuisine) Aiguisoir à couteaux.
  6. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant l’arme du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté en fasce, la bouche du canon à dextre. C’est un meuble entré récemment (XVIIIème siècle) dans les armoiries européennes. C’est souvent une référence à la chasse.
    • Écartelé, au premier d’or à quatre pals de gueules, au second d’azur à un Saint-Sauveur bénissant de sa dextre et tenant un globe dans sa senestre, le tout d’or, au troisième d’azur à une boussole d’argent, l’aiguille partie de même et de gueules, le gueules pointant vers le Sud indiqué par la capitale de sable S, au quatrième d’or à une entrée de mine au naturel ouverte de sable surmontée d’un fusil contourné aussi au naturel, qui est de la commune de Lamanère des Pyrénées-Orientales → voir illustration « armoiries avec un fusil »

Synonymes[modifier le wikicode]

pièce du bassinet.
arme à feu.

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

arme à feu

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « fusil [fy.zi] »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

fusil \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de foisil.

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français fusée.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fusil
\ˈfju.zɪl\
fusils
\ˈfju.zɪlz\

fusil \ˈfju.zɪl\

  1. (Héraldique) Fusée.
  2. (Armement) Fusil.

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français fusil.

Nom commun [modifier le wikicode]

fusil \fu.ˈsil\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Fusil, arme à feu destinée aux soldats de l’infanterie.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]