briquet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Briquet

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun 1) (Siècle à préciser) De l’ancien français brique[1].
(Nom commun 2) (Date à préciser) De braquet, diminutif de braquemard.
(Nom commun 3) (Date à préciser) Diminutif de braque.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
briquet briquets
\bʁi.kɛ\
Un briquet moderne.

briquet \bʁi.kɛ\ masculin

  1. (Vieilli) Petite pièce d’acier dont on se servait pour tirer du feu d’un caillou.
    • Au clair de la lune, Pierrot répondit :
      — Je n’ai pas de plume, je suis dans mon lit.
      Va chez la voisine, je crois qu’elle y est
      Car dans sa cuisine, on bat le briquet.
      (Au clair de la lune, XVIIIe siècle)
  2. (Par extension) Quelqu’un des divers appareils au moyen desquels on obtient du feu.
    • François s’exécuta, puis, d’un coup de pouce, il enflamma son briquet d’amadou et le tendit, en silence, à la fille. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 40)
    • Tyler présenta le briquet au gamin, qui amena sa cigarette au contact de la flamme. « Gracias, Mister », dit le garçon après avoir tiré sa première bouffée. (Rolf Lappert, Le Chant des perdants, L’Âge d’Homme, 2001, page 81)
    • Le cadeau ou objet publicitaire de faible valeur est largement utilisé en de nombreuses occasions […] Les classiques sont les stylos à bille, les briquets, les calendriers, les porte-clefs, les sacs, les pochettes d’allumettes, les cartes à jouer. (Rémi-Pierre Heude, Guide de la communication pour l’entreprise, Éditions Maxima, 2005, page 60)
  3. (Belgique) (Nord de la France) (Désuet) Collation que l’on emportait pour aller travailler.
    • Enfin, elle se décida, coupa les tranches, en prit une qu’elle couvrit de fromage, en frotta une autre de beurre, puis les colla ensemble : c’était « le briquet », la double tartine emportée chaque matin à la fosse. (Émile Zola, Germinal)
    • Elle lui réchauffa le cœur d’une tasse de chicorée et lui coupa un énorme briquet de pain pour déjeuner en route […] (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle (1874?))

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
briquet briquets
\bʁi.kɛ\

briquet \bʁi.kɛ\ masculin

  1. (Militaire) (Désuet) Sabre court de fantassin.
    • Souvent, rassemblés par bandes, les soudrilles et les bonnes pratiques s’abattaient sur une ferme solitaire, vidaient la huche et le poulailler, puis s’en retournaient vers la ville avec leur prise de guerre, embrochée au briquet ou au bancal. (Gilbert Augustin-Thierry, Conspirateurs et Gens de police : Le Complot des libelles (1802), A. Colin, 1903, p. 44)
    • […] il alla mettre son uniforme de garde national, prit son chapeau, passa son briquet et reparut sous les armes […]' (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1831)

Nom commun 3[modifier]

Singulier Pluriel
briquet briquets
\bʁi.kɛ\

briquet \bʁi.kɛ\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Ancienne race de chien destinée à la chasse au renard et au blaireau.

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Hyponymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. A universal etymology dictionary, 2008 → consulter cet ouvrage

Occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
briquet
[bɾi.ˈket]
briquets
[bɾi.ˈkets]

briquet [bɾi.ˈket] (graphie normalisée) masculin

  1. Briquet.

Synonymes[modifier]

Références[modifier]