tir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : tìr

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

tir

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du tigrigna.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • tir sur le Dico des Ados Le Dico des Ados small logo current.svg

Références[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de tirer.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tir tirs
\tiʁ\

tir \tiʁ\ masculin

  1. Action, art de tirer, de faire partir une arme de jet ou une arme à feu dans une direction déterminée.
    • Tir à la cible. — La théorie, la pratique du tir.
    • Tir juste. — Tir précis. — La justesse du tir.
    • Le tir de l’arbalète. — Le tir à l’arc. — Le tir au fusil de guerre, au revolver. — Le tir au canon.
  2. (Géologie, Industrie minière) Mise à feu d’une ou plusieurs charges d’explosif, soit pour abattre la roche, soit pour provoquer, dans le sous-sol, la propagation d’un train d’ondes élastiques.
    • Des boutefeux sont spécialement chargés du tir des mines. Ce tir se fait électriquement : les boutefeux emportent avec eux la magnéto de tir, les fils de raccord et les amorces. — (J. Taffanel, Les catastrophes du puits West Stanley (16 février 1909) et du puits Pretoria (21 décembre 1910), H. Dunod et E. Pinat, 1911, page 16)
  3. Manière dont on tire, en parlant des armes à feu.
    • Ligne, angle, champ de tir.
    • Tir de plein fouet, indirect, rasant, plongeant. — Tir d’enfilade.
    • Tir de barrage, de préparation, de destruction.
  4. Lieu où l’on s’exerce à tirer.
    • Au-delà du canal, une sorte de terrain vague ou de champ de manœuvres encombré d’une longue construction rouge qui était le tir militaire ; et là, du matin au soir, on entendait les détonations en claquement de fouet des lebels. — (Georges Simenon, Chez Krull, 1939, folio policier, édition 2012, chapitre 1, page 19)
    • Un tir a été établi pour les archers dans un des fossés qui se rapprochent de la ville. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  5. (Spécialement) Sorte d’attraction foraine où l’on tire à l’arme à feu sur des cibles.
    • Manèges à sensations, chenille, tir à la carabine, et autres pêches aux canards se côtoient pour le plus grand bonheur de milliers de visiteurs venus en masse participer à cette fabuleuse fête où les cris de joie et de peur se mêlent aux odeurs alléchantes des barbes à papa et pommes d’amour. — (Petit Futé Bourgogne 2010, page 324)
  6. (Jeux de boules) Coup consistant à lancer violemment sa boule contre une boule adverse afin de l’écarter du but.
    • Le pointage est presque aussi parfait que jadis, mais le tir n’est plus aussi certain, bien qu’en moyenne il touche environ de cinq à six boules sur douze. — (Lowius-Weigel, Le jeu de boules, L’Écho du Rhône, Lyon, 22 juin 1893, page 4)
  7. (Figuré) (Sport) Action de frapper le ballon ou la balle pour l’expédier en direction du but adverse.

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Tir au jeu de boules :

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • tir sur le Dico des Ados Le Dico des Ados small logo current.svg

Références[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux breton tir, issu du proto-celtique *tīros, lui-même issu de l’indo-européen commun *ters-.
Du moyen breton tir[1].
À comparer avec les mots tir en gallois, tyr en cornique, tír en gaélique irlandais (sens identique).

Nom commun [modifier le wikicode]

tir \ˈtiːr\ masculin

  1. (Littéraire) Terre.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier Pluriel
Non muté dir diroù
Adoucissante zir ziroù
Durcissante tir tiroù

tir \ˈtiːr\ masculin

  1. Forme mutée de dir par durcissement (d > t).

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté dir
Adoucissante zir
Durcissante tir

tir \ˈtiːr\

  1. Forme mutée de dir par durcissement (d > t).

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499

Gallois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux gallois tir, issu du proto-celtique *tīros, lui-même issu de l’indo-européen commun *ters-.
À comparer avec les mots tir en breton, tyr en cornique, tír en gaélique irlandais (sens identique).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Non muté tir tiroedd
Lénition dir diroedd
Nasalisation nhir nhiroedd
Spirantisation thir thiroedd

tir \tiːr\ masculin

  1. (Littéraire) Terre.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Kotava[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison Présent Indicatif
Personne Singulier Personne Pluriel
1 1 tit
2 til 2 tic
3 tir 3 tid
4 tiv

tir \tir\

  1. Troisième personne du singulier du présent du verbe .
    • Batse Astrée nutik. In tir nazbeik ke Margot. — (vidéo)
      Voici ma nièce Astrée. C’est l’enfant de Margot.

Références[modifier le wikicode]

Mochène[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

tir \Prononciation ?\ féminin

  1. Porte.

Références[modifier le wikicode]

Vieil anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du proto-germanique *tīra, du proto-indo-européen *dei-.

Nom commun [modifier le wikicode]

tir \tiːɹ\

  1. Gloire.