onde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : ondé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin unda (« onde », « eau », « agitation »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
onde ondes
\ɔ̃d\

onde \ɔ̃d\ féminin

  1. (Physique) Ondulations d'un milieu élastique ou d'un flux électromagnétique. Perturbation d'un milieu qui se propage.
    • Je cherchai donc à me représenter la dualité onde-corpuscule par une image spatiale où le corpuscule serait le centre d'un phénomène ondulatoire étendu. — (Louis de Broglie ; La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l'Académie des Sciences, du 25 avril 1953)
    • (Figuré)Rien n'est plus malaisé que l'exploitation méthodique d'un évènement du cœur, rien ne s'amortit plus vite que les ondes d'un coup de foudre. — (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p.44)
    • Les ondes sonores sont des ondulations de l’air produisant le son.
    • Les ondes lumineuses furent considérées comme des ondulations du milieu éthéré élastique, dont on supposait l’existence et par lequel on expliquait les phénomènes lumineux.
    • Les ondes hertziennes sont des ondulations électromagnétique, produites par des décharges électriques et dont la découverte a rendu possible l’invention de la télégraphie sans fil.
    • Les ondes de l’eau de la mer, d’un lac, d’une rivière, qui se déplace en faisant des rides plus ou moins grosses.
  2. (Poétique) L’eau, en général.
    • L’onde claire, transparente, limpide, paisible, fugitive d’une source, d’un ruisseau, d’une rivière, d’un fleuve.
    • Elle se regardait dans le cristal d’une onde pure.
  3. (Poétique) La mer.
    • Sur la terre et sur l’onde. — Le vaisseau vogue sur les ondes.
    • Le soleil se cache dans les ondes, sort du sein de l’onde.
    • L’onde amère. — Les nymphes de l’onde.
    • À la merci des ondes. — Au gré de l’onde.
    • Belle Aréthuse, ainsi ton onde fortunée
      Roule au sein furieux d’Amphitrite étonnée
      Un cristal pur et des flots toujours clairs
      Que jamais ne corrompt l’amertume des mers.
      — (Voltaire, La Henriade, 1723)
  4. (Au pluriel) (Figuré) Ce qui présente une surface ridée, alternativement concave et convexe, ce qui a des variations alternatives de teintes qui ressemblent aux ondes de la mer.
    • Moire à grandes, à petites ondes. — Tracer des ondes.
    • Des cheveux en ondes. — Les ondes spirales des colonnes torses. — Les ondes d’un bois veiné.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « onde [ɔ̃d] »

Anagrammes[modifier]


Voir aussi[modifier]

  • onde sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1100-1125) Du latin unda.

Nom commun [modifier]

onde \Prononciation ?\ féminin

  1. Onde (surtout de la mer).

Variantes[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Anagrammes[modifier]


Références[modifier]

Portugais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin unde.

Pronom interrogatif [modifier]

Invariable
onde
\ˈõ.dɨ\

onde \ˈõ.dɨ\

  1. .
    • Onde está minha gata?
      Où est ma chatte ?

Adverbe [modifier]

Invariable
onde
\ˈõ.dɨ\

onde \ˈõ.dɨ\

  1. .

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]